Peder Kylling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Peder Kylling
Biographie
Naissance
Décès
Formation
Activité

Peder Lauridsen Kylling, né à Assens vers 1640 et mort en 1696, est un botaniste danois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Kylling poursuit ses études de théologie à l'université de Copenhague à partir de 1660, dont il sort diplômé en 1666. Il est nommé ensuite pasteur de paroisse, mais il est renvoyé pour une raison inconnue. Il commence alors des études de botanique. Il est nommé botanicus regius en 1682. Il publie en 1684 un Catalogus plantarum CCCCIV in Luco aureo s. Gyldenlund provenientium.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Son œuvre la plus connue est Viridarium Danicum, publiée en 1688, avec un glossaire latin-danois-allemand[1] et la localisation des plantes pour la plupart originaires de la province de Zélande, mais aussi du Jutland et du Schleswig. Plus de 1 100 espèces de plantes y sont répertoriées. Morten Thomsen Lange en révise la liste au XIXe siècle[2].

Kylling s’attelle à une édition corrigée, mais qui est interrompue par sa mort. Le manuscrit se serait trouvé dans la bibliothèque d'Albrecht von Haller.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Le genre Kyllinga (Cyperaceae) a été nommé en son honneur par Christen Friis Rottbøll.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Viridarium Danicum, sive Catalogus trilingvis Latino-Danico-Germanicus plantarum indigenarum in Dania observatarum qvarum cuique suus est additus locus, qvo inprimis nascatur; nec non cuivis suum assignatum est tempus, qvands qvævis florescat, studio et cura Petri Kyllingii. Hafniæ, 1688. 174 pages
  2. M. T. Lange (1859) (en danois), Om Forandringen af Danmarks Plantevæxt i de sidste to Aarhundreder [À propos de changements concernant la flore danoise depuis deux siècles], Kjøbenhavn, Jakob Lunds Forlag, 98 pages

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]