Paulus Birker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Portrait du TRP Birker par Heinrich Maria von Hess

Dom Paulus Birker, né le 19 octobre 1814 à Sonthofen et mort le 29 novembre 1888 à Munich, est un moine bénédictin bavarois qui fut abbé fondateur de l'abbaye Saint-Boniface de Munich et de 1861 à 1877 abbé de l'abbaye de Disentis en Suisse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Paulus Birker naît dans une famille d'artisan en 1814. Il fait ses études à Augsbourg au lycée Sainte-Anne (Gymnasium bei St. Anna), le lycée le plus ancien d'Allemagne, puis il étudie la théologie à l'université de Munich. Il entre en 1837 à l'abbaye Saint-Étienne d'Augsbourg qui a été fondée récemment. Il prononce ses vœux en 1838 et est ordonné prêtre en 1839. Il est vicaire de paroisse, maître des novices, curé de paroisse, puis prieur du prieuré d'Ottobeuren. En 1847, il est directeur de l'institut d'études supérieures d'Augsbourg, jusqu'en 1850.

Le roi Louis Ier de Bavière le met à la tête en tant qu'abbé de la nouvelle abbaye Saint-Boniface de Munich en 1847. Le chapitre le démet en 1854, car la discipline ascétique du TRP Birker n'est pas comprise. Il quitte alors la Bavière en quête de nouvelles fondations et finalement arrive en Suisse. Il devient en 1861 abbé de l'abbaye de Disentis dans les Grisons à une époque particulièrement difficile pour les catholiques en Suisse. Il ne parvient pas à recruter des vocations à cause du Kulturkampf suisse et finit en 1877 par retourner à Saint-Boniface, où il meurt en 1888.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Grundlinie der christlichen Jugendbildung, 1850
  • Träume und Schäume: Denkschrift über das Kloster Disentis, 1877

Source[modifier | modifier le code]