Paul West (écrivain)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant britannique
Cet article est une ébauche concernant un écrivain britannique.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir West.
Paul West
Description de cette image, également commentée ci-après

Paul West en 2010.

Naissance
Eckington, Derbyshire, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 85 ans)
Ithaca, État de New York
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture anglais britannique
Genres

Œuvres principales

Le Médecin de Lord Byron (1989)

Paul West, né le à Eckington (Derbyshire, Angleterre) et mort le à Ithaca (État de New York), est un écrivain britannique. Il est l'auteur d'œuvres aux thèmes variés, comportant des poèmes, des essais, de la critique[1] et vingt-quatre romans[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né à Eckington, dans le Derbyshire, dans une famille où les livres étaient sacrés. Il étudie à l'Université d'Oxford et à l'Université Columbia. Il est naturalisé américain en 1971.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

  • A Quality of Mercy, 1961
  • Tenement of Clay, 1965
    Publié en français sous le titre L'Obscur de notre jour, Paris, Gallimard, coll. Du monde entier, 1996, ISBN 2-07-073935-X
  • Alley Jaggers, 1966
  • I'm Expecting to Live Quite Soon, 1970
  • Caliban's Filibuster, 1971
  • Bela Lugosi's White Christmas, 1972
  • Colonel Mint, 1972
  • Gala, 1976
  • The Very Rich Hours of Count von Stauffenberg, 1980
  • Rat Man of Paris, 1986
    Publié en français sous le titre L'Homme au rat, Paris, Albin Michel, 1987, ISBN 2-226-03087-5
  • The Place in Flowers, Where Pollen Rests, 1988
    Publié en français sous le titre Des poupées et des dieux, Paris, Gallimard, coll. Du monde entier, 2009, ISBN 978-2-07-074283-7
  • Lord Byron's Doctor, 1989
    Publié en français sous le titre Le Médecin de Lord Byron, Paris, Rivages, coll. Littérature étrangère, 1990, ISBN 2-86930-388-2 ; réédition, Paris, Rivages, coll. Rivages/Poche no 50, 1991, ISBN 2-86930-486-2
  • The Women of Whitechapel and Jack the Ripper, 1991
    Publié en français sous le titre Les Filles de Whitechapel et Jack l'Éventreur, Paris, Rivages, coll. Littérature étrangère, 1991, ISBN 2-86930-485-4
  • Love's Mansion, 1992
    Publié en français sous le titre Le Palais de l'amour, Paris, Rivages, coll. Littérature étrangère, 1993, ISBN 2-86930-719-5
  • The Tent of Orange Mist, 1995
    Publié en français sous le titre Le Pavillon des brumes orange, Paris, Gallimard, coll. Du monde entier, 1995, ISBN 2-07-073807-8
  • Sporting with Amaryllis, 1996
    Publié en français sous le titre Amaryllis ma muse, Paris, Gallimard, coll. Du monde entier, 1999, ISBN 2-07-073866-3
  • Life With Swan, 1997
  • Terrestrials, 1997
  • OK: The Corral, the Earps and Doc Holliday, 2000
    Publié en français sous le titre Doc Holliday, Paris, Gallimard, coll. Du monde entier, 2002, ISBN 2-07-076547-4
  • The Dry Danube: A Hitler Forgery, 2000
  • A Fifth of November, 2001
  • Cheops: A Cupboard for the Sun, 2002
  • The Immensity of the Here and Now: A Novel of 9.11, 2003

Nouvelles[modifier | modifier le code]

  • The Universe and Other Fictions, 1988

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Poems, 1952
  • The Spellbound Horses, 1960
  • The Snow Leopard, 1964
  • Alphabet Poetry
  • Tea with Osiris, 2006.

Essais[modifier | modifier le code]

  • The Growth of the Novel, 1959
  • Byron and the Spoiler's Art, 1960 – 2nd ed. 1992
  • I, Said the Sparrow, 1963
  • The Modern Novel, 1963
  • Robert Penn Warren, 1964
  • The Wine of Absurdity: Essays in Literature and Consolation, 1966
  • Words for a Deaf Daughter, 1969
  • Out of My Depths: A Swimmer in the Universe, 1983
  • Sheer Fiction, 1987
  • Portable People, 1990
  • Sheer Fiction, vol. 2, 1991
  • Sheer Fiction, vol. 3, 1994
  • James Ensor, 1991
    Publié en français sous le titre James Ensor & Paul West, Paris, Flohic, coll. Musées secrets, 1991, ISBN 2-908958-33-3
  • My Mother's Music, 1996
  • A Stroke of Genius: Illness and Self-Discovery, 1995
    Publié en français sous le titre Un accident miraculeux, Paris, Gallimard, coll. Arcades no 55, 1997, ISBN 2-07-074407-8
  • The Secret Lives of Words, 2000
  • Master Class, Scenes From A Fiction Workshop, 2001
  • Oxford Days, 2002
  • Sheer Fiction, vol. 4, 2004
  • My Father's War, 2005
  • The Shadow Factory, 2008

Prix[modifier | modifier le code]

  • Lannan Prize pour Le Palais de l'amour

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Segal, Lore. The Flasher of the Apocalypse, The New York Times Book Review, February 16, 1986. [1] consulté le 16 décembre 2010
  2. The American Scholar "Paul West, "Mem, mem, mem", consulté le 16 décembre 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]