Paul Pálffy ab Erdőd

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Paul Pálffy ab Erdöd)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pálffy.
Dans le nom hongrois Pálffy Pál, le nom de famille précède le prénom, mais cet article utilise l’ordre habituel en français Pál Pálffy, où le prénom précède le nom.
Paul Pálffy ab Erdőd
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
AristocrateVoir et modifier les données sur Wikidata
Famille

Paul Pálffy d'Erdőd (en latin ab Erdőd, en hongrois : erdődi Pálffy Pál, [ˈɛɾdøːdi ˈpaːlfi ˌpaːl]), né le  à Vienne (Autriche) et décédé le  à Munich, est un aristocrate et magnat hongrois.

Biographie[modifier | modifier le code]

Descendant et héritier de la famille comtale hongroise des Pálffy d'Erdőd, le comte naît Vienne en 1890. Il est le fils du comte Johann et de la comtesse Elisabeth von Schlippenbach.Il connait avant la Première Guerre mondiale la vie des grands magnats hongrois, se partageant entre leurs différents domaines situés dans ce qui est alors encore l'Empire austro-hongrois.

Cette vie se poursuit entre les deux guerres, jusqu'à être interrompue par l'envahissement soviétique de la Hongrie, à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Chassé de ses terres, il émigre alors en Europe occidentale où il meurt en 1968.

Marié huit fois et père de trois enfants, le comte Pálffy est surtout connu pour son union, de 1938 à 1943 avec Louise de Vilmorin, plus tard compagne d'André Malraux.

Les immenses propriétés de la famille Pálffy tant en Hongrie qu'en Tchécoslovaquie et dans les Balkans permettent au comte Pálffy de développer un goût prononcé pour la chasse. Il est connu pour être l'un des grands chasseurs du XXe siècle[1].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Palffy :Des Carpates au Ritz Paris, Lacurne, 2012
  • Paul Pálffy :Cinquante ans de chasse. Carpates, Europe centrale, Canada, États-Unis, Inde. 1900-1950 Paris, Montbel, 2012. 204 pages.

Références[modifier | modifier le code]

  1. "Des Carpates au Ritz" par le Comte Paul Palffy, Paris, Lacurne, 2012.