Paul Morisse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Paul Morisse
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Paul Émile MorisseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Archives conservées par

Paul Émile Morisse, né le à Rouen et mort le à Paris, est un traducteur, parolier et poète français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Libraire à Poitiers, secrétaire de rédaction puis directeur du Mercure de France auprès d'Alfred Vallette durant une vingtaine d'année, directeur de la Librairie Crès à Zurich, on lui doit des traductions d'auteurs allemands tels Goethe, Novalis ou Stefan Zweig[1].

Paul Morisse, interlocuteur de nombreux auteurs comme, entre autres, Paul Léautaud, Albert Samain ou Laurent Tailhade, est aussi le fondateur de la Société J.-K. Huysmans dont il était l'ami[2]. Il meurt le dans le 11e arrondissement de Paris[3].

André Billy a dit de lui qu'il était « Un des hommes les plus attachants que j'aie connus »[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1923 : Udoli nového kralovstvi (Le val du nouveau royaume, quatre chants pour une voix élevée / poésie d'Antonin Sova), musique de Vitezslav Novak.
  • 1946 : Émile Verhaeren : sa vie, son œuvre de Stefan Zweig (trad. de l'allemand sur le manuscrit par Paul Morisse et Henri Chervet

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paru no 25, 1946, p. 129 (nécrologie)
  • Almanach des lettres, 1948, p. 142 (nécrologie)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Cahiers J.-K. Huysmans, Numéros 44 à 54, 1966, p. 518
  2. Bulletin de la Société J.-K. Huysmans, vol. 4, 1949, p. 60
  3. Archives de Paris 11e, acte de décès no 1870, année 1946 (vue 16/31)

Liens externes[modifier | modifier le code]