Patrick Henry Bruce

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Patrick Henry et Bruce.

Patrick Henry Bruce (25 mars 1881 dans le Comté de Campbell (Virginie)12 novembre 1936 à New York) était un peintre moderne américain qui pratiqua une forme de cubisme, souvent associé au synchromisme et à l'orphisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Painting (1929-30), au MoMA

Descendant de Patrick Henry, Bruce est issu d'une grande famille de planteurs du Sud plus ou moins ruinée. A 18 ans, il suit des cours du soir à l'Art Club de Richmond alors qu'il est employé dans une agence immobilière. Sa première peinture connue date de 1900.

En 1902, il part pour New York, où il étudie avec William Merritt Chase, Robert Henri et Kenneth Hayes Miller. En Février 1904, il vient à Paris, et y restera jusqu'en 1933. Son évolution vers le modernisme est graduelle. Dès 1908, l'influence d'Auguste Renoir et de Paul Cézanne est sensible et il est l'un des premiers à s'inscrire dans l'école de Matisse.

Bruce expose régulièrement au Salon d'Automne et rencontre la plupart des artistes de l'avant garde du début du XXème siècle. Il est notamment très proche de Sonia et Robert Delaunay en 1912–14 lorsque l'influence de l'orphisme se fait sentir dans ses œuvres. Les travaux de sa maturité préfigurent ceux développés par Fernand Léger et Amédée Ozenfant dans les années 1920.

Son œuvre était particulièrement appréciée de Marcel Duchamp[1] et a peut-être influencé Matisse, son ancien professeur.

Souvent insatisfait de ses toiles, Bruce en a détruit un grand nombre et seules une centaine sont conservées. De retour à New York en 1933, il s'y suicide en 1936.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Agee, William C.; Rose, Barbara, 1979, Patrick Henry Bruce: American Modernist (exhibition catalogue), Houston: Museum of Fine Arts, p.6.