Patricia Demers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Demers.
image illustrant  une femme de lettres image illustrant canadien
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres canadienne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Patricia Demers
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Autres informations
A travaillé pour
Membre de

Patricia A. Demers, FRSC, née en 1946[1], est une universitaire canadienne. Elle a été la première femme à devenir présidente de la Société royale du Canada entre 2005 et 2007[2].

Demers a grandi à Hamilton, en Ontario. Elle a obtenu un baccalauréat ès arts en anglais et en français et une maîtrise ès arts de l'Université McMaster. Après avoir reçu son doctorat de l'Université d'Ottawa, elle a enseigné pendant trois ans comme chargée de cours à l'Université de l'Alberta. Elle a ensuite été nommée professeur adjoint et est maintenant professeur d'anglais et d'études cinématographiques à la même université. Ses recherches portent drame élisabéthain, la poésie du XVIIe siècle, la littérature jeunesse, et de l'écriture contemporaine des femmes au Canada[3].

De 1991 à 1993, elle a été vice-doyenne des études supérieures et de 1995 à 1998, elle a été directrice du département. De 1998 à 2002, elle était vice-président des sciences sociales au Conseil de recherche en sciences humaines du Canada. Demers a été nommée fellow de la Société royale du Canada en 2000. Elle a été la première femme à accéder à la présidence de l'organisme, entre 2005 et 2007[4].

Demers a obtenu le Rutherford Award de l'Université de l'Alberta soulignant l'excellence en enseignement au premier cycle, le Faculty of Arts Teaching Award, le McCalla Research Professorship Award, et la University Cup[3].

Elle est l'auteur de A Garland from the Golden Age: An Anthology of Children's Literature from 1850 to 1900 (Oxford University Press, 1983), Women as Interpreters of the Bible (Paulist Press, 1992), Heaven Upon Earth: The Form of Moral and Religious Children's Literature to 1850 (University of Tennessee, 1993), The World of Hannah More (University Press of Kentucky, 1996), et Women's Writing in English: Early Modern England (University of Toronto Press, 2005)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Demers, Patricia, 1946- » sur authorities.loc.gov/ (Library of Congress Authorities)
  2. (en) Geoff McMaster, « English professor Royal Society's first female president », Folio, University of Alberta,‎ (lire en ligne)
  3. a et b Bev Betkowski, « Demers awarded University Cup », University of Alberta ExpressNews,‎ (lire en ligne)
  4. « Patricia Demers, présidente (2005-2007) », sur Société royale du Canada (consulté le 2 octobre 2010)