Pastis Dami

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pastis Dami
Image illustrative de l'article Pastis Dami

Pays d’origine Drapeau de la France France (Drapeau de la Corse Corse)
Société Maison Damiani
Slogan Le seul Pastis Corse depuis 1935
Date de création 1935
Type Apéritif anisé
Degré d'alcool 45°
Site web www.pastis-dami.com

Le Pastis Dami est l'une des plus anciennes marques de pastis françaises[réf. nécessaire], créée en 1935. La marque est la propriété de la SARL Pastis Dami, liée à la Maison Damiani.

Composition[modifier | modifier le code]

Le Pastis Dami est un apéritif anisé corse titrant 45° et obtenu à partir d'anis étoilé, de réglisse, de plantes aromatiques, d'alcool, de sucre et d'eau.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après l'interdiction de l'absinthe en 1915 en France, la première boisson anisée sous la dénomination de Pastis est créée en 1932. Ce n'est qu'en 1938 qu'un décret-loi autorise la production de pastis titrant 45° en degrés d'alcool.

Le Pastis Dami'anis, quant à lui voit le jour en 1935, il sera plus tard rebaptisé Pastis Dami.

Pendant la guerre, le gouvernement de Vichy décide d'interdire la consommation et la vente de boissons alcoolisées ayant un degré supérieur à 16°. C'est en 1951 que cette loi est abrogée et que la consommation de ces apéritifs anisés commence alors à se développer en France.

Depuis cette époque, le Pastis Dami s'est ainsi fait une place sur le marché national des apéritifs anisés[1]. Sa notoriété ainsi acquise, il reste le dernier pastis corse à subsister depuis le début de l'histoire de cet apéritif du XXe siècle[2],[3].

Dégustation[modifier | modifier le code]

  • Nez : mangue mûre, violette, tilleul.
  • Goût : note réglissée forte. Finale fraîche avec une petite amertume.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les Pastis, Éditions Turquoises, 1999, 105 pages, (ISBN 2-9513976-0-7)
  2. produits du terroir et recettes traditionnelles, Albin Michel, 1996
  3. Quid Les Vins et Spiritueux de France, Éditions Robert Laffont, 2001