Parc national du Gunung Leuser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parc national du Gunung Leuser
Young orang utan.JPG
Jeune orang-outan près de Bukit Lawang.
Géographie
Adresse
Coordonnées
Superficie
7 926,75 km2
Administration
Type
Catégorie UICN
Identifiant
Création
1980
Statut patrimonial
 Réserve de biosphère (1981, Gunung Leuser)
Site web
Logo du patrimoine mondial Patrimoine mondial
Identifiant
Critères

Géolocalisation sur la carte : Indonésie

(Voir situation sur carte : Indonésie)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Sumatra

(Voir situation sur carte : Sumatra)
Point carte.svg

Le parc national du Gunung Leuser est situé dans le nord de l'île indonésienne de Sumatra, à cheval sur les provinces d'Aceh et de Sumatra du Nord. Il est nommé d'après le mont Leuser (gunung Leuser en indonésien), qui culmine à 3 381 mètres.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le parc a une superficie de 9 500 km2. Il contient notamment le sanctuaire pour orang-outan de Bukit Lawang. Le parc est également reconnu en tant que réserve de biosphère par l'Unesco depuis 1981.

Avec les parcs nationaux de Bukit Barisan Selatan et Kerinci Seblat, Gunung Leuser forme un "Patrimoine des forêts tropicales ombrophiles de Sumatra" inscrit à la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Écologie[modifier | modifier le code]

Le parc national du Gunung Leuser est l'un des deux endroits ou on trouve encore des orangs-outans. En 1971, Herman Rijksen y a construit la station de recherche Ketambe, spécialisée dans la recherche sur les orangs-outans[1].

Menaces[modifier | modifier le code]

En novembre 1995 le gouvernement du kabupaten de Langkat a proposé une route pour connecter Sapo Padang, une enclave à l'intérieur du parc. 34 familles vivant dans l'enclave ont formé une coopérative en mars 1996, pour développer une plantation de palmiers à huile. Cette requête a été acceptée et le projet a entrainé la déforestation de 42,5 km2.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. S. A. Wich; S. S. Utami-Atmoko; T. M. Setia; H. D. Rijksen; C. Schürmann, J.A.R.A.M. van Hooff and C. P. van Schaik (2004). "Life history of wild Sumatran orangutans (Pongo abelii)". Journal of Human Evolution 47 (6): 385–398. 

Voir aussi[modifier | modifier le code]