Bukit Lawang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Bukit Lawang
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Province
Coordonnées
Fonctionnement
Statut
Division administrative de quatrième niveau en Indonésie (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Identifiants
Code de desa
1213010005Voir et modifier les données sur Wikidata

Bukit Lawang est un village touristique situé dans la province de Sumatra du Nord en Indonésie. C'est un endroit prisé par les touristes locaux et internationaux notamment pour l'observation d'orangs-outans semi-sauvages, issus d'un ancien centre de réhabilitation fermé en 2002. Le village est également le principal point d'accès vers le Parc national du Mont Leuser.

Géographie[modifier | modifier le code]

Bukit Lawang est situé approximativement à 86 km du nord ouest de la ville de Medan, en passant par Tanjung Langkat, Binjai et Bohorok.

Le climat est tropical et humide. Le village est situé au bord d'une rivière.

Orang-outan à Bukit Lawang.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le centre de réhabilitation pour les orangs-outans a été fondé en 1973 pour préserver le nombre décroissant d'orangs-outans en raison de la chasse, du commerce et de la déforestation. Il a été fermé en 2002.

Une inondation a fait des ravages le . La catastrophe a eu un impact sur le tourisme local de la région, qui a vu le nombre de touristes et d'habitants de Medan (qui venaient passer leur weekend ici) diminuer. Environ 400 maisons, 3 mosquées, 8 ponts, 280 kiosques et stands de nourriture, 35 hôtels et guest houses ont été détruits par l'inondation. Le village a dû se reconstruire. Environ 239 personnes sont mortes.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'économie de la localité repose essentiellement sur le tourisme. Celui-ci aurait diminué depuis le tsunami et les craintes du terrorisme en Indonésie.

Les touristes peuvent voir les orang-outan de Sumatra au centre de réhabilitation, ou lors de treks dans la forêt à l'aide d'un guide. Le trek peut durer plusieurs jours. Les voyageurs ont la possibilité de camper dans la jungle.

Les touristes peuvent se baigner dans la rivière et faire du tubing. C'est une grosse bouée gonflable où l'on peut s'asseoir dessus pour se laisser glisser le long de l'eau. Les voyageurs ont également la possibilité de visiter la grotte aux chauves-souris très connue pour les touristes.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Orang-outan avec un homme.

Le village est le principal point d'accès vers le Parc national du Mont Leuser.

Un centre de réhabilitation pour les orangs-outans a été fondé en 1973 pour préserver le nombre décroissant d'orangs-outans en raison de la chasse, du commerce et de la déforestation. L'île de Sumatra est l'un des derniers refuges pour orangs-outans en Indonésie avec Bornéo. Beaucoup d'associations privées et publiques luttent pour la survie de l'espèce.

Mis à part l'orang-outan, toutes sortes d'animaux vivent dans la forêt tropicale de Bukit Lawang tels que des macaques, gibbons, semnopithèques de Thomas, varans, chauve-souris, sangsues et papillons.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :