Parc éolien de Taïba Ndiaye

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parc éolien de Taïba Ndiaye
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Administration
Région
Département
Communauté rurale
Date de mise en service
2020
Caractéristiques
Type d'installation
Nombre de turbines
46
Type de turbine
Puissance installée
158 MW

Le parc éolien de Taïba Ndiaye est situé au Sénégal, sur le territoire de la Communauté rurale de Taïba Ndiaye, dans la région de Thiès. Il est formé de 46 éoliennes Vestas, pour une puissance totale de 158,7 MW[1]. Il a été construit par la société Lekela, filiale de Mainstream Renewable Power[2], et géré par la société Parc éolien de Taiba Ndiaye. Le parc représente un investissement de 200 milliards de francs CFA (342 millions d'euros)[3], avec une aide au financement de l'Opic et de l'agence danoise de crédit à l'exportation[1]. Lorsqu'il atteindra sa pleine puissance en , il devrait produire 15% de l'électricité du Sénégal[3], ce qui place le pays en bonne voie pour réaliser son objectif de 30% d'électricité produite par des énergies renouvelables.

410 cultivateurs ont été indemnisés par le gouvernement pour la réquisition de leur terres et l'arrachage des cultures, notamment des manguiers, qui y poussaient[3]. Cependant, les habitants locaux se sont plaints de l'indemnisation qu'ils ont effectivement reçue, sans commune mesure avec les montants annoncés par la compagnie, soupçonnant des intermédiaires d'avoir gardé la majorité de la somme ; les sommes seraient dérisoires par rapport à l'argent rapporté par leurs champs chaque année[3]. La société a promis d'investir 20 millions de dollars dans la communauté locale[4], et dit avoir utilisé environ un tiers de main-d’œuvre locale[5].

Historique[modifier | modifier le code]

  • 2007 : début du projet.
  •  : début des consultations publiques[6]
  • 2013 : Lekela et la Senelec signent un contrat d'achat d'énergie sur 22 ans[1].
  • [4] : mise en service de 16 turbines (50 MW)
  •  : mise en service de 16 turbines (50 MW)
  •  : mise en service de la totalité des turbines

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Le parc est constitué de 46 éoliennes de 117 mètres de haut, fabriquées par Vestas, d'une puissance de 3,45 MW chacune. Les éoliennes peuvent pivoter sur leur nacelle pour optimiser la production ; elles s'arrêtent dès que les vents dépassent 20 m/s[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Sénégal : le plus grand parc éolien d’Afrique de l’Ouest prend forme à Taiba Ndiaye », sur JeuneAfrique.com, (consulté le 9 janvier 2020)
  2. « Taiba N'Diaye », sur www.mainstreamrp.com (consulté le 9 janvier 2020)
  3. a b c d et e Matteo Maillard, « Le Sénégal achève le plus grand parc éolien d’Afrique de l’Ouest », Le Monde Planète,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Le Réseau Electrique Alimenté Par Le Tout Premier Parc Eolien d’Utilité Publique Au Sénégal Et En Afrique de l’Ouest », sur http://www.taibaeolien.com (consulté le 8 janvier 2020)
  5. « Parc Eolien Taiba N’Diaye substation completed as construction progresses – Lekela Power », sur lekela.com (consulté le 9 janvier 2020)
  6. (en) OPIC, « Initial projet summary » (consulté le 8 janvier 2020)

Articles connexes[modifier | modifier le code]