Panthéon national (Venezuela)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Panthéon national.
Panthéon national
Panteón Nacional de Venezuela.JPG
Présentation
Type
Originellement à vocation ecclésiastique
Construction
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Venezuela

(Voir situation sur carte : Venezuela)
Point carte.svg

Géolocalisation sur la carte : Caracas

(Voir situation sur carte : Caracas)
Point carte.svg

Le Panthéon national (en espagnol : Panteón Nacional) est un bâtiment public situé dans la vieille ville de Caracas, au Venezuela. Il s'agit à l'origine d'une église (église Santísima Trinidad), devenue ensuite un sanctuaire pour les « héros nationaux ». La nef centrale est dédiée à Simón Bolívar ; les peintures sur les voutes, réalisées dans les années 1930, lui rendent également hommage.

Liste des personnes enterrées au Panthéon national[modifier | modifier le code]

L'église en 1874.
Cénotaphe de Francisco de Miranda.
Cénotaphe d'Antonio José de Sucre.
Monument dédié à José Antonio Páez.
Cénotaphe d'Andrés Bello.
Monument dédié à José María Vargas.
Monument dédié à Santiago Mariño.
Monument dédié à José Gregorio Monagas.
Monument à la Première République.
Monument à la Fédération.

Entre parenthèses, date de l'inhumation au Panthéon

Les personnalités suivantes ne sont pas enterrées au Panthéon, parce que leurs cendres n'ont pas été retrouvées, mais les autorités ont décrétées qu'elles y avaient officiellement droit :

La personnalité suivante n'est pas enterrée au Panthéon mais une tombe vide est présente, près de celle de Simon Bolivar :

Éléments architecturaux[modifier | modifier le code]

Monuments[modifier | modifier le code]

Entrée du Panthéon.
  • Nef centrale
    • Monument à Simón Bolívar, par Pietro Tenerani.
  • Nef droite
    • Monument à la Première République, Hugo Daini.
    • Monument à José Gregorio Monagas, par Julio Roversi.
    • Monumento à la Fédération, par Juan Bautista Sales Ferré.
  • Nef gauche
    • Monument à José Antonio Páez, par José Pizzo.
    • Monument à Rafael Urdaneta, par Pietro Ceccarelli.
    • Monument à José María Vargas, par Franco Bianchinni.
    • Monument à Santiago Mariño, par Manuel de la Fuente.

Cénotaphes[modifier | modifier le code]

  • Cénotaphes en honneur à Francisco de Miranda, par Julio Roversi.
  • Cénotaphes en honneur à Antonio José de Sucre, par Juan Bautista Sales Ferré.
  • Cénotaphes en honneur à Andrés Bello, par Manuel de la Fuente.

Œuvres de Tito Salas[modifier | modifier le code]

  • Alegoría de la libertad de los esclavos
  • Apoteosis del Libertador (1942)
  • Bolívar en el Chimborazo
  • Bolívar y Humboldt en París
  • El ascenso al Cerro de Potosí el 26 de octubre de 1825
  • El tiempo graba el nombre de Bolívar para la posteridad
  • Entrada triunfal de Bolívar a Caracas después de la Batalla de Carabobo en 1821 (1935)
  • Coat of arms of the City of Caracas (1942)
  • Escudo de la familia Bolívar (1942)
  • Coat of arms of Venezuela (1942)
  • Fundación de Caracas (1939)
  • Inspiración del istmo de Panamá
  • Juramento de Bolívar en el monte Sacro
  • La noche de Casacoima
  • La Santísima Trinidad (1933)
  • 1842 Transfer of the remains of the Liberator from La Guaira to Caracas (1934)
  • Unión, Unión

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]