Paloma Gómez Borrero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Paloma Gómez Borrero
Paloma Gómez Borrero (2011).jpg
Paloma Gómez Borrero en 2011.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
MadridVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Paloma Gómez BorreroVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Religion
Distinction

María Paloma Gómez Borrero, née à Madrid (Espagne) le et morte le dans cette ville[1] à la suite d'un cancer, est une journaliste espagnole.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est descendante, en ligne maternelle, de Juan Álvarez Mendizábal. Son grand-père, le général Borrero, eut un rôle important dans les troupes isabellines durant les guerres carlistes.

Elle est diplômée de journalisme et a travaillé comme envoyée spéciale de l'hebdomadaire Sábado Gráfico en Allemagne, en Autriche et au Royaume-Uni.

Durant douze ans, elle a été correspondante de la TVE en Italie et dans la cité du Vatican, devenant la première femme correspondante à l'étranger de la télévision nationale espagnole. Elle a été renvoyée en 1983 par décision personnelle du directeur José María Calviño.

Elle a ensuite collaboré à plusieurs magazines dirigés par María Teresa Campos : Pasa la vida (1991-1996) sur la TVE ; Día a día (1996-2004) sur Telecinco y Cada día (2004-2005), sur Antena 3. Elle a aussi été correspondante de Venevisión (Venezuela) et de Teve-Hoy (Colombie). Entre août 2007 et 2012, elle a collaboré au programme de Telecinco La Noria, présenté par Jordi González.

Jusqu'en juin 2012, elle a été correspondante de Cadena COPE depuis le Vatican, réalisant les commentaires des événements de l'Église catholique. Elle anime aussi à la radio Ventana al mundo, à destination de l'Amérique latine.

Elle a une bonne connaissance du Saint-Siège et a accompagné les papes dans tous leurs voyages. Elle a ainsi accompagné Jean-Paul II lors de 104 voyages vers 160 pays. Elle a aussi fait partie du groupe de journalistes à bord de l'avion de Benoît XVI lors de ses voyages pastoraux.

Elle a reçu la Croix de l'Ordre d'Isabelle la Catholique de la part du roi Juan Carlos I, le 12 juillet 1999.

Œuvres[modifier | modifier le code]

María Paloma Gómez Borrero est l'auteur de nombreux ouvrages, liés au Vatican ou à la cuisine :

  • “Huracán Wojtyla”
  • “Abuela, háblame del Papa”
  • “Juan Pablo, amigo”
  • “Adiós, Juan Pablo, amigo”
  • “Dos Papas, una familia”
  • “La Alegría”
  • “A vista de Paloma”
  • “Caminando por Roma”
  • “Los fantasmas de Roma”
  • “Los fantasmas de Italia”
  • “Una guía del viajero para el jubileo”
  • “De Benedicto a Francisco. El cónclave del cambio”
  • “El Libro de la pasta”
  • “Pasta, pizza y mucho más”
  • “Comiendo con Paloma Gómez Borrero”
  • “Cocina sin sal”
  • “Nutrición infantil”

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (es) « Muere Paloma Gómez Borrero », sur abc, 24-0 (consulté le 27 mars 2017).