Pahlavas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Pahlavas sont un peuple de l’Inde mentionné dans des textes anciens comme les Lois de Manu, certains Puranas, le Ramayana, le Mahabharata et la Br̥hat-Samhita. Dans certains textes ils sont aussi mentionnés sous le nom de « Pallavas » : le Vayu Purana distingue « Pahlava » et « Pahnava », mais le Vamana Purana et le Matsya Purana les appelle tous deux « Pallava ».

Selon P. Carnegy[1],[2],[3], les Pahlavas sont probablement les peuples parlant Paluvi ou Pehlvi, c'est-à-dire parthe. Georg Bühler suggère aussi que « Pahlava » est une forme indienne du mot « Parthava » signifiant Parthie[2],[3]. Au IVe siècle av. J.-C., le vartika de Kātyāyana mentionne les « Sakah-Parthavah », ce qui montre qu'il connaissait ces Sakas-Parthes, probablement grâce au commerce[4].

Références littéraires[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) P. Carnegy, Notes on the Races, Tribes, and Castes inhabiting the Province of Oudh, Lucknow, Oudh Government Press 1868, p. 4.
  2. a et b (en) The Geographical Data in Early Puranas, a Critical Studies, 1972, p 135, Dr M. R. Singh.
  3. a et b (en) Sacred Books of the East, tome XXV, Intr. p cxv, Rapson, Coins of Ancient India, p 37, n.2.
  4. (en) India as Known to Panini, 1954, p 444, Dr V. S. Agarwala.