Parthe (langue)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne la langue parthe. Pour le peuple parthe, voir Parthes.
image illustrant une langue
Cet article est une ébauche concernant une langue.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Parthe
Extinction Ier millénaire apr. J.-C.
Pays Iran
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-2 ira[1]
ISO 639-3 xpr
Type ancienne
IETF xpr

Le parthe est une langue moyenne iranienne qui fut parlée au début du Ier millénaire apr. J.-C. en Iran, dans l'empire parthe. Elle était plutôt répandue dans la région correspondant en grande partie au Khorassan. Le parthe appartient au groupe des langues iraniennes du Nord-Ouest.

Histoire du parthe[modifier | modifier le code]

Le parthe commence à être attesté dans les trois premiers siècles du Ier millénaire apr. J.-C., dans l'empire arsacide. Pourtant les textes de cette époque sont rares, les élites de l'empire employant surtout le grec[2]. La langue continua à être une langue officielle pendant la période sassanide dont on conserve des inscriptions bilingues en parthe et en moyen-perse[3].

L'essentiel de la littérature conservée en langue parthe provient du Turkestan Oriental, où à partir de la fin du XIXe siècle de nombreux documents manichéens furent trouvés par des expéditions russes puis allemandes, à Tourfan[4].

Dès l'époque de la conquête arabe, le parthe s'était effacé, du moins dans les villes, au profit du moyen-perse. La « liste des peuples » sogdienne, datée du IXe siècle apr. J.-C. ne connaît plus de peuple parthe[5].

Attestations du parthe écrit[modifier | modifier le code]

Les attestations du parthe écrit révélées par les fouilles archéologiques sont peu nombreuses[6]:

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. code générique
  2. Ghilain, 1939, p. 9
  3. Oranskij, 1977, p. 76
  4. Ghilain, 1939, p. 16
  5. Oranskij, 1977, p. 77
  6. (en) Ahmad Tafazzoli; A. I. Khromov, Sasanian Iran: Intellectual Life in « History of civilizations of Central Asia », UNESCO, 1996, volume III

Sources[modifier | modifier le code]

  • (ru) E. K. Moltchanova (Moлчaнова, E.K.), Пapфянский язык [La Langue parthe] in Языки мира [Langues du monde]. Иранские языки II. Ceвepo-зaпaдныe иранские языки [Les langues iraniennes II. Les langues iraniennes du Nord-Ouest], Moscou, Indrik, 1999, ISBN 5-85759-099-X
  • (fr) Ghilain, A., Essai sur la langue parthe. Son système verbal d'après les textes manichéens du Turkestan Oriental, Bibliothèque du Muséon, volume 8, Louvain: Institut Orientaliste, Université de Louvain, 1939 (réimpression 1966).
  • (fr) Oranskij, Iosif M., Les langues iraniennes, traduit par Joyce Blau, Institut d'études iraniennes de l'Université de la Sorbonne Nouvelle, documents et ouvrages de référence 1, Paris, Librairie C. Klincksieck, 1977, ISBN 2-252-01991-3

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]