Pacific Rim

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pacific Rim

Titre québécois Rives du Pacifique
Réalisation Guillermo del Toro
Scénario Travis Beacham
Guillermo del Toro
Acteurs principaux
Sociétés de production Legendary Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Science-fiction
Sortie 2013
Durée 132 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pacific Rim ou Rives du Pacifique au Québec est un film de science-fiction américain réalisé par Guillermo del Toro, sorti en 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Pour combattre les kaijus, des créatures sorties d'une brèche inter-dimensionnelle près de la faille géologique au fond de l'océan Pacifique en août 2013, un nouveau genre d’arme a été conçu : des robots géants, appelés les jaegers, qui sont contrôlés en simultané par deux pilotes dont les esprits sont reliés par un pont neuronal.

Si les premiers modèles ont permis la victoire, les monstres reviennent plus forts et en 2020, ceux-ci subissent une vague de revers. À la veille de la défaite, alors que le programme Jaeger vient d’être abandonné, en 2025, les forces qui défendent l’humanité n’ont pas d’autre choix que de se tourner vers deux héros improbables : Raleigh Becket, un ancien pilote encore traumatisé par la mort de son frère pendant un affrontement contre un kaiju et Mako Mori, une recrue qui n’est jamais allée sur le terrain…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : version française (VF) sur Voxofilm[3] et version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[4]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Le scénariste Travis Beacham a eu l'idée de départ du film lors d'une balade sur une plage de Santa Monica : « par un matin brumeux, la digue que j’apercevais au loin, dans le brouillard, m’a soudain fait penser à un monstre gigantesque sortant de l’eau pour aller affronter un robot géant qui l’attendait sur le rivage »[1]. Grand fan des film de Kaijūs, Guillermo del Toro arrive sur le projet après avoir abandonné son film adapté de la nouvelle Les Montagnes hallucinées de Lovecraft. Il participe alors à l'écriture du scénario de Travis Beacham[1].

Casting[modifier | modifier le code]

Tom Cruise devait tenir le rôle de Stacker Pentecost, qui est finalement attribué à Idris Elba[1].

Guillermo del Toro retrouve ici Ron Perlman, après Cronos, Blade II, Hellboy et Hellboy 2 : Les Légions d'or maudites[1].

Charlie Hunnam et Ron Perlman sont les têtes d'affiches de la série américaine Sons of Anarchy, diffusée depuis 2008.

La voix d'Ellen McLain (GLaDOS dans le jeu Portal de Valve) est utilisée pour l'ordinateur central.

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage principal débute le [5], avec la caméra Red EPIC[6]. Il a lieu aux Pinewood Toronto Studios et à Toronto au Canada[7].

Le tournage dure 103 jours, alors que le réalisateur avait l'habitude de tourner ses films en 115 jours. Le tournage a donc eu lieu 7 jours sur 7 avec une seconde équipe très active. Guillermo del Toro a travaillé jusqu'à 18 heures par jour[1].

Musique[modifier | modifier le code]

Pacific Rim:
Original Motion Picture Soundtrack

Bande originale par Ramin Djawadi
Sortie (téléchargement)
(CD)
Durée 57:41
Label WaterTower Music

Albums par Ramin Djawadi

La bande originale est composée par Ramin Djawadi, choisi par le studio pour son travail sur le film Iron Man et la série Le Trône de fer[1].

Sortie[modifier | modifier le code]

3D[modifier | modifier le code]

Malgré l'avis contraire de Guillermo del Toro, la Warner Bros. projette de convertir le film en 3D après le tournage[8],[1].

Inspiration[modifier | modifier le code]

Guillermo del Toro s'est grandement inspiré pour Pacific Rim du folklore moderne japonais. En effet, les kaijus sont une référence aux monstres mythologiques japonais, qui constituent le centre du genre des films de kaiju. On peut citer parmi eux Godzilla, qui en est le plus célèbre exemple. On peut noter un possible clin d'œil à ce dernier dans le film, les cris poussés par Leatherback ressemblent très fortement au célèbre cri de Godzilla. Les jaegers eux, sont inspirés des animes de mécha asiatiques des années 80, tels que Goldorak, ou encore Neon Genesis Evangelion. L'inspiration du film se voit également dans son atmosphère, et ses décors, très colorés et lumineux, ainsi que les grands nombres de lieux du film, qui sont pour la plupart situés en Asie de l'est, du côté du Pacifique.

Jaegers[modifier | modifier le code]

Les jaeger (de l'allemand « jäger », chasseur) sont des robots géants, pilotés conjointement par connexion neuronale par deux pilotes. Ils ont été créés pour contrer les kaiju, qui étaient impossibles à battre en utilisant des armes classiques, du fait de leur stratégie changeante. Ils font au moins vingt-cinq étages de haut. Guillermo del Toro s'est inspiré de technologies déjà existantes ou en cours d'étude pour créer ses robots, afin de les rendre plus réalistes[9]. Les jaegers du film sont :

  • Striker Eureka : Australie - pilotes : Herc Hansen et Chuck Hansen (Stacker Pentecost remplace Herc Hansen en raison de son bras cassé par Leatherback) - statut : détruit lors de l'explosion de la bombe nucléaire. Stacker et Chuck décèderont dans l'explosion de leur jaeger.

Date de lancement : - Mark 5 - 76 mètres et 1 850 tonnes. Tueur de 11 kaijus (dont 1 par son explosion).

  • Crimson Typhoon : Chine - pilotes : Cheung Wei, Jin Wei et Hu Wei - statut : détruit par Otachi. Les triplés Wei décéderons dans la destruction du cockpit de leur jaeger.

Date de lancement : - mark 4 - 76 mètres et 1 722 tonnes. Tueur de 7 kaijus.

  • Cherno Alpha : Russie - pilotes : Aleksis Kaidanovsky et Sasha Kaidanovsky - statut : détruit par Otachi et Leatherback. Aleksis et Sasha périront noyés.

Date de lancement : - mark 1 - 85 mètres et 2 412 tonnes. Tueur de 6 kaijus.

  • Gipsy Danger : États-Unis - pilotes : Raleigh Becket et Mako Mori (Yancy Becket - Décédé) - statut : mis hors service, réparé puis détruit par l'explosion de son réacteur nucléaire. Yancy est décédé lors d'une brèche du cockpit à la première hors-service par Knifehead. Raleigh et Mako ont pu s'éjecter à temps.

Date de lancement : - mark 3 - 79 mètres et 1 980 tonnes. Tueur de 9 kaijus.

  • Coyote Tango : Japon - pilotes : Stacker Pentecost et Tamsin Sevier - statut : détruit. Tamsin est mort au combat, ce qui forcera Stacker à piloter en solo contre Onibaba.

Date de lancement : - mark 1 - 85 mètres et 2 312 tonnes. Tueur de 2 kaijus.

Kaijus[modifier | modifier le code]

Les kaijus sont une race de créatures amphibies géantes qui ont été créés génétiquement par une race d'extraterrestres inter-dimensionnelle venue d'un monde que l'on nomme le pré-univers. Ces aliens se nomment les précurseurs. En 2013, les précurseurs ont ouvert un portail inter-dimensionnel situé au large des côtes de la Chine, près de Guam, sur le sol de la Challenger Deep de l'océan Pacifique qu'on surnomme la Brèche. Leur sang, appelé le bleu kaiju, est une substance fluorescente très toxique pour la Terre et les humains. La plupart des kaijus ont une lueur bioluminescente extérieure sur le corps et une lueur bioluminescente intérieure, dans la bouche. Les kaijus du film sont :

  • Slattern : le kaiju à tête de requin-marteau, avec un corps ressemblant à celui d'un amphibien comportant 3 queues. Il a une lueur bleue au fond de sa gueule et sur son corps. Son nom signifie "souillon" (être sale, mal propre). Il est le plus fort des kaijus, intelligent, agile, toxique et plus grand. Un kaiju de 5e catégorie (CAT V) apparu le 12 janvier 2025 à côté de la brèche. Tué par Gipsy Danger à l'aide de son réacteur en lui explosant le torse.
  • Leatherback : le kaiju ressemblant à un gorille et à une tortue avec sur son dos des plaques blindées, faisant une sorte de carapace. Il a aussi sur sa tête une crête qui cache derrière des tiges dégageant une lueur bleue-verte. Il a une lueur bleue qui sort de sa bouche et une lueur verte sur son corps. Il a aussi la capacité de générer une impulsion électromagnétique, depuis sa carapace. Son nom signifie « dos en cuir ». Un kaiju de 4e catégorie (CAT IV) apparu le 8 janvier 2025 à Hong Kong. Tué par Gipsy Danger à l'aide de son canon à plasma en lui tirant plusieurs fois dans le coté gauche du torse et en lui coupant le bras gauche.
  • Otachi : Le kaiju ressemblant particulièrement à un dragon. Il est le seul vu capable de voler. Elle a une lueur bleue qui sort de sa bouche et sur son corps, elle a aussi la capacité de cracher de l'acide, stocké dans un un sac sous sa mâchoire inférieure qui peut s'ouvrir en deux. Elle a également une étrange langue bleue qu'elle utilise peut-être pour détecter la chaleur comme un serpent. Dans le film, Otachi est enceinte. Un kaiju de 4e catégorie (CAT IV) apparu le 8 janvier 2025 à Hong Kong. Tué par Gipsy Danger à l'aide de son épée en le coupant en deux.
  • Le bébé kaiju : kaiju sorti du ventre d'Otachi coupé en deux. Il meurt étranglé par son cordon ombilical.
  • Scunner : le kaiju avec 2 larges défenses, au caractère de taureau. Il a 4 bras, et une lueur verte sur son corps. Il se peut qu'il soit le frère jumeau de Knifehead et Trespasser. Un kaiju de 4e catégorie (CAT IV) apparu le 12 janvier 2025 à côté de la brèche. Tué par l'explosion de Striker Eureka.
  • Raiju : le kaiju à tête de crocodile (il s'agit d'une enveloppe protégeant sa tête, formant une seconde mâchoire qui s'ouvre en trois) et et au corps de Pangolin. Il a une lueur bleue qui sort de sa bouche et une lueur jaune sur son corps. Un kaiju de 4e catégorie (CAT IV) apparu le 12 janvier 2025 à côté de la brèche. Tué par Gipsy Danger à l'aide de son épée en le coupant en deux.
  • Knifehead : le kaiju à tête de couteau. Il possède aussi 4 bras, une lueur bleue qui sort de sa bouche et une lueur jaune sur son corps. Il se peut qu'il soit le frère jumeau de Trespasser et Scunner. Un kaiju de 3e catégorie (CAT III) apparu le 29 février 2020 au bord d'Anchorage, en Alaska. Tué par Gipsy Danger à l'aide de son canon à plasma, mais lors de son combat contre lui, il aura tué Yancy Becket, ce qui a donc amené Raleigh à piloter Gipsy seul pour le tuer.
  • Trespasser (Axehead) : le kaiju à tête de hache qui a 4 bras et une lueur jaune-orangée qui sort de sa bouche et une lueur jaune sur son corps. Il se peut qu'il soit le frère jumeau de Knifehead et Scunner. Son nom signifie "intrus".Il est le premier Kaiju apparu (sans doute un catégorie I (CAT I)), le 10 août 2013 à San Francisco. Il est tué par l'armée américaine à l'aide d'une bombe nucléaire.
  • Mutavore (Bladehead) : le kaiju avec une tête en forme de lame. Il possède sa bouche au-dessus de ses yeux. Il a une lueur jaune sur son corps. Il détruit le mur anti-kaiju en moins d'une heure. Un Kaiju de 4e catégorie (CAT IV) apparu le 2 janvier 2025 à Sydney. Tué par Striker Eureka à l'aide de ces missiles en lui tirant dessus à plusieurs reprises.
  • Onibaba : le Kaiju qui ressemble à un crabe. Il a une lueur jaune sur son corps. Son nom signifie "La veille du démon" en Japonais. Il a failli tuer Mako Mori lorsqu'elle était enfant, mais l'arrivée de Coyote Tango l'en empêchera. Un kaiju de 2e catégorie (CAT II) apparu le 15 mai 2016 à Tokyo. Tué par Coyote Tango à l'aide de ses 2 canons sur les épaules.

Suite[modifier | modifier le code]

En fin 2012, bien avant la sortie à l'été 2013, il est révélé que le scénariste Travis Beacham travaille sur l'écriture d'une suite[10]. Avec l'apparition d'un nouveau jaeger américain, d'un jaeger français, d'un jaeger britannique, d'un jaeger allemand et d'un jaeger canadien, car il pourrait y avoir une brèche dans l'océan Atlantique ou dans l'océan Indien.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h Anonyme, « Secrets de tournage », sur AlloCiné (consulté le 13 décembre 2012)
  2. (en) Dates de sortie sur l’Internet Movie Database
  3. « Fiche du doublage français du film » sur Voxofilm, consulté le 4 octobre 2013
  4. « Fiche de doublage VQ du film » sur Doublage Québec, consultée le 14 novembre 2013
  5. (en) Joey Paur, « Guillermo del Toro gives Update on PACIFIC RIM - Production has Begun », sur GeekTyrant,‎ 2011 (consulté le 13 décembre 2012)
  6. (en) Steve 'Frosty' Weintraub, « Guillermo del Toro Talks PACIFIC RIM, Why They Used the RED EPIC & Didn’t Do 3D; Reveals Blu-ray Will Have 30 Minutes of Deleted Scenes », sur Collider,‎ 31 juillet 2012 (consulté le 13 décembre 2012)
  7. (en) Anonyme, « Lieux de tournage de Pacific Rim », sur The Internet Movie Database (consulté le 13 décembre 2012)
  8. Anonyme, « "Pacific Rim" de Guillermo del Toro sera post-converti en 3D », sur AlloCiné,‎ 13 septembre 2012 (consulté le 13 décembre 2012)
  9. Anonyme, « Jaegers et pilotes », sur Pacific Rim Film (Blog) (consulté le 13 décembre 2012)
  10. Anonyme, « "Pacific rim" de del Toro : la suite déjà en chantier ! », sur AlloCiné,‎ 5 décembre 2012 (consulté le 13 décembre 2012)

Liens externes[modifier | modifier le code]