Pacific Rim: Uprising

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Pacific Rim: Uprising
Description de l'image Pacific Rim Uprising Logo.png.
Titre québécois Rives du pacifique : La Révolte
Titre original Pacific Rim: Uprising
Réalisation Steven S. DeKnight
Scénario Steven S. DeKnight
Emily Carmichael
Kira Snyder
T. S. Nowlin
Acteurs principaux
Sociétés de production Legendary Pictures
Upper Room Productions
Double Dare You
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la République populaire de Chine Chine
Drapeau du Japon Japon
Drapeau du Mexique Mexique
Genre Science-fiction
Action
Durée 111 minutes
Sortie 2018

Série Pacific Rim

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Pacific Rim: Uprising, ou Rives du Pacifique : La Révolte[1] au Québec, est un film américano-britanno-sino-nippo-mexicain réalisé par Steven S. DeKnight, sorti en 2018.

Il fait suite à Pacific Rim de Guillermo del Toro, sorti en 2013.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Dix ans après la fermeture de la brèche qui marqua la fin de la guerre qui vit s'affronter les Kaijûs aliens et les robots géants Jaeger de l'humanité, le monde se reconstruit et vit désormais en paix sans les Kaijûs. Jake, fils du célèbre Marshall Stacker Pentecost mort en héros et ancien pilote de Jaeger, vit de vols et de troc tout en fuyant le passé familial. Il va faire la connaissance de la jeune Amara Namani, qui a fabriqué son propre Jaeger. Ils sont tous deux arrêtés pour vol de matériel de Jaeger et construction illégale de Jaeger et, afin d'éviter la prison, sont obligés d'accepter d'être enrôlés dans le programme Jaeger à l’école des cadets en Chine où Jake retrouve son ancien copilote de Jaeger, Nate Lambert, afin de former les nouvelles recrues pilotes, qu'Amara rejoint. Sur place, tout le monde est en effervescence car les Jaegers sont sur le point d'être rendus obsolètes par le vote d'un programme de drones produits par Shao Corporation et développés par Liwen Shao et le Dr Newton Geiszler. Jake retrouve par ailleurs sa demi-sœur, Mako Mori, devenue Secrétaire Générale du Corps de Défense Pan Pacifique (Pan Pacific Defense Corps). Mais alors que le sommet pour le vote est sur le point de commencer à Sydney, un Jaeger illégal débarque et attaque la ville, tuant Mako Mori.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Icône signalant une information Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

  • Titre original et français : Pacific Rim Uprising
  • Titre québécois : Rives du pacifique : La Révolte[1]
  • Réalisation : Steven S. DeKnight
  • Scénario : Steven S. DeKnight, Emily Carmichael, Kira Snyder et T. S. Nowlin, d'après les personnages créés par Travis Beacham
  • Musique : Lorne Balfe et John Paesano[2]
  • Direction artistique : Robert Bavin, Mitch Cass, Fiona Donovan, Aashrita Kamath, Jacinta Leong et Tom Nursey
    • Directeur artistique superviseur : Luke Freeborn, Charlie Revai et Adam Wheatley (chine)
  • Décors : Stefan Dechant
  • Photographie : Dan Mindel et Michael Manson
  • Son : Frank A. Montaño, Jon Taylor, Erik Aadahl
  • Montage : Zach Staenberg, Dylan Highsmith et Josh Schaeffer
  • Production : John Boyega, Thomas Tull, Guillermo del Toro, Jon Jashni, Mary Parent, Femi Oguns et Cale Boyter
Production déléguée : Hopming Cheng, Eric McLeod et Dory Wu
Production associée : Jay Ashenfelter, Jake Rice et Brook Worley
Coproduction : Jennifer Conroy

Distribution[modifier | modifier le code]

 Source et légende : version française (VF) sur RS Doublage[15] ; version québécoise (VQ) sur Doublage.qc.ca[16]

Personnages[modifier | modifier le code]

Jaegers[modifier | modifier le code]

Les Jaeger (de l'allemand Jäger, « chasseur ») sont des robots géants, pilotés conjointement par connexion neuronale par deux pilotes et déployés par le Pan Pacific Defense Corps. Ils ont été créés pour contrer les kaiju, qui étaient impossibles à battre en utilisant des armes classiques, du fait de leur stratégie changeante. Ils font au moins vingt-cinq étages de haut.

Kaijus[modifier | modifier le code]

Les Kaijus (du japonais 怪獣, « monstre » ou plutôt dans d'autres œuvres « monstre géant ») sont une race de créatures amphibies géantes qui ont été créées génétiquement par une race d'extraterrestres inter-dimensionnelle venue d'un monde que l'on nomme le Pré-Univers. Ces aliens se nomment les Précurseurs. En 2013, les Précurseurs ont ouvert un portail inter-dimensionnel situé au large des côtes de la Chine, près de Guam, sur le sol de la Challenger Deep de l'océan Pacifique qu'on surnomme la Brèche. Le sang des Kaiju, appelé le bleu kaiju, est une substance fluorescente très toxique pour la Terre et les humains. La plupart des Kaijus ont une lueur bioluminescente extérieure sur le corps et une lueur bioluminescente intérieure, dans la bouche. Comparés aux Kaijus du premier film, ceux-là sont plus évolués. Les Kaijus du film sont :

Hakuja

Le kaiju, ressemblant à une mante religieuse et un alligator, a une lueur bleue au fond de sa gueule et sur son corps. Hakuja a 6 pattes, 3 de chaque côté du corps. Il est également couvert de placages blindés, similaires à un pangolin (comme Raiju, dans le premier film). Comme une taupe, il a la capacité de creuser sous terre. Hakuja est assez agile pour sauter sur des bâtiments. Ces muscles sont renforcés par son sang fondu, et sa queue pointue comme une baïonnette peut percer l'armure d'un Jaeger. Kaiju de 4e catégorie (CAT IV).

Shrikethorn

Le kaiju à tête de requin-marteau, (comme Slattern, dans le premier film). Il a une lueur bleue au fond de sa gueule et sur son corps. Il a la capacité à produire du plasma qu'il peut utiliser comme arme offensive. Ses deux queues jumelles portent des épines pointues qui peuvent être lancées, comme des flèches, devenant des projectiles dangereux. Kaiju de 4e catégorie (CAT IV).

Raijin

Le kaiju bipède qui est comparé à un Tyrannosaure Rex en apparence ou en tempérance. Il a une lueur bleue au fond de sa gueule et sur son corps. Sa tête a la forme d'une plante carnivore, qu'il peut fermer pour se défendre et absorber l'énergie cinétique des armes utilisées par les Jaegers. Il peut utiliser l'énergie pour s'autonomiser ou la rediriger vers un adversaire. Kaiju de 5e catégorie (CAT V).

Insurrector

Le kaiju qui apparait dans le rêve d'Amara. Il a une lueur bleue au fond de sa gueule et sur son corps. Kaiju de 4e catégorie (CAT IV) apparu le à Los Angeles. Il a tué la famille de Amara Namani lorsqu'elle n'avait que 5 ans. Tué par Striker Eureka.

Mega-Kaiju

C'est la fusion de trois kaijus, (Raijin, Shrikethorn et Hakuja), qui forme un kaiju trois fois plus grand qu'un Jaeger.

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

En , un an avant la sortie de Pacific Rim, Guillermo del Toro évoque la possibilité de faire une suite[17]. En , Legendary Pictures annonce que Travis Beacham, coscénariste du premier film, est engagé pour l'écrire. Guillermo del Toro ne confirme cependant pas son retour comme réalisateur[18]. Au WonderCon 2013, Guillermo del Toro exprime cependant son enthousiasme pour un éventuel crossover entre Pacific Rim et Godzilla (autre film de Kaijū produit par Legendary Pictures)[19]. En , Guillermo del Toro confirme que Travis Beacham et lui vont écrire la suite, bien que ce projet de suite ne soit pas confirmé entièrement par le studio[20].

En , alors que la suite n'est pas encore officiellement confirmée, Guillermo del Toro révèle qu'il a secrètement travaillé sur le script avec Zak Penn pendant plusieurs mois, Travis Beacham a quant à lui préféré se focaliser sur sa série télévisée Hieroglyph[21]. Quelques jours plus tard, Guillermo del Toro confirme qu'il réalisera le film, qui sera distribué par Universal Pictures. La sortie est alors fixée pour le [22]. Il est par ailleurs annoncé qu'une série d'animation et des comics pourraient faire le lien entre les deux films[23],[22],[24].

En , Guillermo del Toro annonce que la préproduction de Pacific Rim 2 débutera en , que les repérages auront lieu en , pour un tournage prévu dès [25],[26]. En , le réalisateur évoque déjà la possibilité de faire un troisième film[27].

En , Guillermo del Toro explique que la suite ne se déroulera pas immédiatement après le premier film mais plusieurs années plus tard, et qu'elle se focalisera sur les répercussions de la guerre contre les Kaijūs et l'évolution de la technologie des Jaeger. Il confirme par ailleurs la présence des personnages incarnés par Charlie Day et Burn Gorman dans le premier film[28].

Le réalisateur Steven S. DeKnight

En , Zak Penn révèle que le film s'intéressera aux origines des Kaijūs[29]. En , Guillermo del Toro rapporte qu'il travaille toujours à la préproduction du film, dont le tournage devrait débuter en à Toronto et en Chine[30],[31]. Le titre de travail est alors Maelstrom, qui désigne un trou noir dans l'océan[32].

En , le studio et Guillermo del Toro annoncent sur Twitter que Steven S. DeKnight sera finalement le réalisateur du film, faisant ainsi ses grands débuts après plusieurs incursions à la télévision. Il est par ailleurs annoncé que Jon Spaihts a participé au scénario et que Guillermo del Toro reste sur le projet en tant que producteur[33]. En , Derek Connolly est chargé de faire d'autres réécritures[34].

Le titre du film, Pacific Rim: Maelstrom, est confirmé en , alors que le tournage vient de débuter[35]. Cependant, mi-, le titre change à nouveau et devient Pacific Rim: Uprising[36].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , John Boyega est officialisé dans le rôle principal, le fils de Stacker Pentecost, incarné par Idris Elba dans le premier film[37]. Quelques jours plus tard, il est annoncé que Scott Eastwood est en contact pour rejoindre le projet[38].

Charlie Hunnam, interprète du personnage principal du premier film - Raleigh Becket, ne reprend pas son rôle, pris par d'autres projets[39]. En , l'inconnue Cailee Spaeny décroche un rôle féminin important, suivie quelques jours plus tard par l'actrice chinoise Jing Tian[40],[41], par Levi Meaden et Adria Arjona[42],[43]

En , Karan Brar rejoint à son tour la distribution[44]. En novembre, c'est au tour de l'Australien Rahart Adams de décrocher un rôle[45].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le [46],[47]. Il a lieu dans les Fox Studios Australia à Sydney, à Barangaroo, à Brisbane[48]. La production se rend ensuite en Chine le [49]. Le tournage s'achève fin sur l'île de Qingdao[50].

Accueil[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Pacific Rim Uprising est sorti en salle le , en France, et le de la même année aux États-Unis, il est la suite directe de Pacific Rim (2013) réalisé par Guillermo del Toro.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Pacific Rim Uprising
Score cumulé
SiteNote
Metacritic44/100[Note 3]
Rotten Tomatoes44 %[Note 4]
Allociné2.5 étoiles sur 5[Note 5]
Compilation des critiques
PériodiqueNote

Le film est mal reçu par la critique presse, et la critique des spectateurs est très mitigée. Sur Allociné, le film reçoit une note de 2,5/5 de la part de la presse, le site agrégateur américain Rotten Tomatoes recense 252 critiques pour un résultat de 44 %, soit un résultat très mitigé, cependant Rotten Tomatoes met en avant le côté spectaculaire du film, qui satisfait les fans du premier opus. En France, la presse reçoit très mal le film, mais avec quelques nuances, par exemple, Télérama met en avant la mauvaise prestation en tant que réalisateur de la part de Deknight, en disant « Succédant à Guillermo del Toro, Steven S. DeKnight signe une suite ratée, à base d’intrigue militariste mal ficelée et de combats titanesques abrutissants. », mais à l'opposé, CNEWs salue l'action du film et la qualité des effets spéciaux : « Du fun, des explosions tous azimuts, et une folie des grandeurs assez jouissive ».

Box-office[modifier | modifier le code]

Lors de sa première semaine d'exploitation aux États-Unis, le film cumule un total de 28 116 535 $, résultat très en dessous du score du précédent opus, en effet, lors de sa première semaine d'exploitation, Pacific Rim (2013) réalise le score de 37 285 325 $. En France, le film effectue un démarrage assez timide, avec 331 767 entrées, contre les 510 094 entrées du premier opus.

Pays ou région Box-office Nombre de semaines Date d'arrêt du box-office
États-Unis 59 874 525 $ ? ?
France 629 557 entrées ? ?
Monde 290 930 148 $ 10

Distinctions[modifier | modifier le code]

Entre 2018 et 2019, Pacific Rim: Uprising a été sélectionné 5 fois dans diverses catégories et n'a remporté aucune récompense[51].

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Classification États-Unis : « Classé PG-13 pour les séquences de violence et d'action de science-fiction, et un peu de langage. »
  2. Classification Mexique : « Le récit peut être complexe. Il présente un certain degré de violence, non extrême, pour des raisons spécifiques et non liées à la sexualité, rendant ses conséquences claires. Les nus sont brefs et non détaillés et les scènes sexuelles seulement suggérées. Le sujet des addictions et des drogues peut être traité mais sans en montrer l'usage. La violence verbale ne peut pas être extrême. »
  3. Moyenne réalisée sur 45 critiques
  4. Moyenne réalisée sur 252 critiques
  5. Moyenne réalisée pour 11 titres de presse

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Rives du Pacifique : La Révolte », sur cinoche.com (consulté le ).
  2. « Casting du film Pacific Rim: Uprising », sur Allociné (consulté le ).
  3. (en) « Pacific Rim: Uprising - Société de Production / Sociétés de distribution » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  4. « Double Dare You est la société de production de Guillermo del Toro », sur closinglogos (consulté le ).
  5. « UpperRoom Productions, la société de production indépendante créée par l'acteur britannico-nigérian John Boyega », sur Netflix.com (consulté le ).
  6. (en) « Budget du film Pacific Rim: Uprising », sur Box Office Mojo.com (consulté le ).
  7. (en) « Pacific Rim: Uprising - Spécifications techniques » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  8. (en) « Pacific Rim: Uprising - Dates de sortie » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  9. « Pacific Rim Uprising », sur cineman.ch (consulté le ).
  10. (en) « Pacific Rim: Uprising - Guide Parental » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).
  11. (en) « Classification Parentale au Royaume-Uni », sur bbfc.co.uk (consulté le ).
  12. (es) « Critères de classification au Mexique (Criterios de Clasificación) », sur rtc.segob.gob.mx (consulté le ).
  13. « Visa et Classification - Fiche œuvre Pacific Rim: Uprising », sur CNC (consulté le ).
  14. « Guide Parental suisse », sur filmrating.ch (consulté le ).
  15. « Fiche de doublage VF du film », sur RS Doublage (consulté le )
  16. « Fiche du doublage québécois du film », sur Doublage.qc.ca (consulté le )
  17. (en) Adam B. Vary, « Pacific Rim Comic-Con panel: Giant robots! Giant monsters! Giant monster American Idol! », Entertainment Weekly, (consulté le )
  18. (en) « Pacific Rim Sequel Already in the Works with Writer Travis Beacham (Exclusive) » [archive du ], Hollywood Reporter, (consulté le )
  19. (en) Matt Goldberg, « Guillermo del Toro Talks Hypothetical PACIFIC RIM vs. GODZILLA Movie, and His HEAVY METAL Approach », collider.com, (consulté le )
  20. (en) « Guillermo del Toro on the Pacific Rim Blu-ray, Frankenstein, and His Cabinet of Curiosities », IGN, (consulté le )
  21. (en) « "Pacific Rim 2" Script In The Works, Says Guillermo del Toro », BuzzFeed, (consulté le )
  22. a et b (en) Dave McNary, « ‘Pacific Rim 2′ Confirmed for April 7, 2017, Release », Variety, (consulté le )
  23. (en) « Exclusive: Guillermo del Toro Talks PACIFIC RIM Animated Series; Says It’s Envisioned as a Long Arc That Connects to PACIFIC RIM 2, Not Episodic », Collider
  24. (en) Peter Sciretta, « Guillermo Del Toro Says 'Pacific Rim 2′ Will Be "Very Different" », Filmslash, (consulté le )
  25. (en) Jordyn Holman, « Guillermo del Toro to Direct B&W Film Before ‘Pacific Rim 2′ », variety.com, (consulté le )
  26. (en) ARVIN DONGUINES, « 'Pacific Rim 2' Release Date, Rumors: Guillermo Del Toro Working on Script, Bringing Back Characters From First Film », christianpost.com, (consulté le )
  27. (en) « Guillermo Del Toro Planning for PACIFIC RIM 3; Aiming to Begin Production on PACIFIC RIM 2 in Late 2015. » (consulté le )
  28. (en) Perri Nemiroff, « Guillermo del Toro Says PACIFIC RIM 2 Begins a Few Years After PACIFIC RIM in a Kaiju-Free World; Charlie Day and Burn Gorman to Return », Collider,
  29. (en) Chris Picard, « Zak Penn talks Pacific Rim 2 - Says story will focus more on Kaiju origins! », Scified,
  30. (en) Edward Douglas, « Guillermo del Toro on Crimson Peak, The Strain, Pacific Rim 2 and More! », comingsoon.net, (consulté le )
  31. (en) Meriah Doty, « Guillermo del Toro: 'Pacific Rim 2' Starts Shooting This Fall », yahoo.com, (consulté le )
  32. (en) John R. Kennedy, « ‘Pacific Rim’ sequel ‘Maelstrom’ begins filming in Toronto in November », globalnews.ca, (consulté le )
  33. (en) Mike Fleming Jr, « ‘Spartacus’ Creator Steven S. DeKnight To Direct ‘Pacific Rim 2’ », Deadline, (consulté le )
  34. (en) « ‘Pacific Rim 2’ Hires ‘Jurassic World’ Screenwriter Derek Connolly », sur Collider, (consulté le ).
  35. « Pacific Rim 2 : le tournage a commencé et le titre est confirmé », sur Allociné, (consulté le )
  36. « Godzilla et Pacific Rim dévoilent leurs nouveaux titres », sur Allociné, (consulté le )
  37. (en) Mike Fleming Jr, « ‘Star Wars’ John Boyega Takes Lead In ‘Pacific Rim’ Sequel », Deadline, (consulté le )
  38. (en) Mia Galuppo, « Scott Eastwood in Early Talks to Join 'Pacific Rim 2' », The Hollywood Reporter, (consulté le )
  39. (en) Max Evry, « Pacific Rim 2: Charlie Hunnam is Not Coming Back », ComingSoon.net, (consulté le )
  40. (en) Justin Kroll, « Newcomer Cailee Spaeny Lands Female Lead in ‘Pacific Rim 2’ (EXCLUSIVE) », Variety, (consulté le )
  41. (en) Justin Kroll, « ‘Pacific Rim 2’ Adds Chinese Actress Jing Tian », (consulté le )
  42. (en) Dave McNary, « ‘Aftermath’ Star Levi Meaden Joins ‘Pacific Rim’ Sequel (EXCLUSIVE) », Variety, (consulté le )
  43. (en) Anthony D'Alessandro, « ‘Pacific Rim 2’ Adds ‘Emerald City’s Adria Arjona », Deadline, (consulté le )
  44. (en) Amanda N'Duka, « Pacific Rim 2 Casts Karan Brar; Neil Brown Jr. Joins Marlon Wayans In ‘Naked’ », Deadline, (consulté le )
  45. (en) Amanda N'Duka, « Austin Stowell Cast In ‘Horse Soldiers’; Rahart Adams Boards ‘Pacific Rim’ Sequel », Deadline, (consulté le )
  46. (en) Spencer Perry, « Pacific Rim Sequel Title Confirmed as Production Begins », ComingSoon.net, (consulté le )
  47. (en) « Steven S. DeKnight on Twitter » (consulté le )
  48. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  49. (en) « Pacific Rim: Uprising Gets a Traditional Chinese Launch Ceremony », sur ComicBook.com, (consulté le )
  50. (en) « Pacific Rim 2 : John Boyega en photo pour la fin du tournage », sur Allociné, (consulté le )
  51. (en) « Pacific Rim: Uprising - Distinctions » sur l’Internet Movie Database (consulté le ).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]