Ouled Kihal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’Algérie
Cet article est une ébauche concernant l’Algérie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Ouled Kihal
Noms
Nom arabe أولاد الكيحل
Nom berbère ⵓⵍⴰⴷ ⴽⵉⵃⴻⵍ
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Aïn Témouchent
Daïra El Malah
Code ONS 4622
Démographie
Population 3 601 hab. (31/12/2010 - estimation[1])
Densité 109 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 22′ 07″ nord, 1° 14′ 08″ ouest
Superficie 33,08 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya d'Aïn Témouchent.
Localisation de la commune dans la wilaya d'Aïn Témouchent.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Ouled Kihal

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Ouled Kihal

Ouled Kihal est une commune de la wilaya de Aïn Témouchent en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Ouled Kihal
Mer Méditerranée Terga Terga
Mer Méditerranée Ouled Kihal Terga
Sidi Ben Adda Sidi Ben Adda Chaabat El Leham

Histoire[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site officiel de la wilaya d'Aïn Témouchent

Le village d'ouled kihal a été construit en 1957 sur ordre des Français pour regrouper les habitants des trois agglomérations éparses des tribus d'ouled kihal , ouled ahmed et ouled moumene. Les habitants de ces agglomérations habitaient dans des maisons éparpillées et voisines. la tribu ouled kihal occupait la région sud-ouest du village actuel ; ouled moumene la région ouest vers feidh el grade et ouled ahmed vers le nord-ouest en direction de la mer. Le village a été construit suite à des actes djihadistes contre les forces coloniales. L'origine de ces habitants qu'on nomme laghouat dérive de la région d'El bayadh et leurs ancêtres sont ouled Aissa. L'exode a été faite il y a plus de quinze générations. Les laghouats se sont déplacés vers le nord de l'Algérie et se sont fixés sur la côte temouchentoise. Les grandes familles sont les belghaba, derouiche, zerikate, bendjedou, graoui, moulkhakoua, belgasmi, belghouati, bouzada, djabou, nacer, aissa koridet, benzora, bekhaiti, berrahil kattel, bouatouche. Ouled kihal était un centre rattaché à la commune de terga depuis sa création jusqu'au dernier découpage de 1984 quand il a nomme commune.