Oscar Hurtado

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article biographique nécessite des références supplémentaires pour vérification (décembre 2011).

Améliorez cet article en ajoutant des sources sûres. Toute information controversée sans source ou d'une source de mauvaise qualité à propos d'une personne vivante doit être supprimée immédiatement, en particulier si celle-ci est potentiellement diffamatoire. Pour une aide complémentaire consultez également Wikipédia:Notoriété des personnes.

image illustrant un écrivain image illustrant cubain
Cet article est une ébauche concernant un écrivain cubain.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hurtado.
Oscar Hurtado
Naissance
La Havane, Drapeau de Cuba Cuba
Décès (à 57 ans)
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Espagnol
Genres

Oscar Hurtado, né le à La Havane et décédé le (à 57 ans), est un journaliste et écrivain cubain considéré comme le « père de la science-fiction cubaine », plus pour son activité de pionnier que pour sa valeur littéraire[réf. nécessaire]. Il écrivit en fait dans presque tous les genres : fantastique, policier, terreur, contes et poésies.

Des ateliers littéraires destinés à la promotion du genre ont été créés dans l'île et portent son nom.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1961 : La Seiba (poèmes)
  • 1962 : Pintores cubanos (essai)
  • 1964 : La ciudad muerta de Korad (poèmes)
  • 1965 : Paseo del Malecón
  • 1963 : Carta de un juez (contes)
  • 1983 : Los papeles de Valencia el Mudo (anthologie, publiée par Daína Chaviano)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]