OpenNIC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
OpenNIC
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Société à but non lucratif
Zone d’influence internationale
Fondation
Fondation 1 juin 2000
Identité
Site web www.opennic.org

OpenNIC est un Network Information Center/Serveur racine du DNS qui se pose comme une alternative à l'ICANN.

Comme pour tous les serveurs de système de noms de domaine (DNS) alternatifs, les Domaines de premier niveau (TLD) gérés par OpenNIC ne sont pas par défaut visibles aux internautes. Ceux-ci (ou leur fournisseur d'accès à Internet) doivent ajouter un serveur de noms de domaine (DNS) d'OpenNIC dans leur configuration pour que ces adresses soient résolvables correctement.

Depuis , les serveurs d'OpenNIC peuvent, en plus de leurs propres domaines, résoudre tous les domaines gérés par l'ICANN.

Historique[modifier | modifier le code]

Le , un article[1] posté sur le site internet kuro5hin.org plaide pour un système de noms de domaine géré démocratiquement. Fin , les serveurs racine d'OpenNIC sont opérationnels et plusieurs nouveaux domaines de premier niveau sont accessibles, ainsi qu'une interconnexion avec ceux gérés par un autre système alternatif appelé AlterNIC.

En , une interconnexion est faite avec les domaines de premier niveau de Pacific Root[précision nécessaire], puis en un moteur de recherche[2] spécifiques aux sites présents sur les domaines de premier niveau d'OpenNIC a été annoncé.

OpenNIC a par la suite restructuré son architecture pour améliorer l'extensibilité et éviter les problèmes de type « point unique de défaillance ».

Chaque domaine de premier niveau possède son propre règlement et définit quels types de sites y sont acceptables. De nouveaux domaines de premier niveau peuvent être créés en adressant la demande à OpenNIC[3].

Domaines de premier niveau[modifier | modifier le code]

En , OpenNIC permet l'utilisation des domaines de premier niveau suivants[4] :

.bbs 
prévu pour les Bulletin Board Systems
.chan 
destiné aux imageboards
.dyn 
utilisé pour les pointeurs inverses du système de noms de domaine
.fur 
destiné aux sites en rapport avec le Furry
.geek 
prévu pour les sites orientés vers un public geek
.glue 
Architecture interne, prévu pour l'administration des serveurs racine et les interconnexions. Les seuls noms de domaine disponible sur ce domaine de premier niveau sont ceux dédiés à la gestion des différents noms de domaine d'OpenNIC
.gopher 
sites utilisant le protocole Gopher
.indy 
médias et arts indépendants
.libre 
Anciennement .free, le changement est effectué pour éviter un conflit avec l'ICANN[5],[6]. Destiné à promouvoir l'utilisation non commerciale d'Internet.
.neo 
domaine de premier niveau pour une utilisation générale
.null 
sites individuels non commerciaux divers
.o 
domaine de premier niveau pour une utilisation générale
.oss 
abréviation de (en) Open source software
.oz 
destiné aux Australiens et à la culture australienne, il est ouvert à tous
.parody 
sites non commerciaux à visée parodique
.pirate 
destiné au partage de fichiers
.cyb 
relatif au Cyberpunk

Accès public[modifier | modifier le code]

Plusieurs méthodes peuvent être utilisées afin d'accéder au réseau OpenNIC :

  • Dans la configuration des connexions de son ordinateur, ajouter un ou plusieurs serveurs de résolution de noms de domaine (DNS) dont la liste est donnée sur le site de OpenNIC ;
  • utiliser le proxy fourni sur le site de OpenNIC ;
  • Installer un greffon pour navigateur qui permet d'utiliser les noms de domaine de OpenNIC mais aussi ceux basés sur des chaîne de blocs comme Namecoin ou Emercoin[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « An Immodest DNS Proposal » [archive], sur kuro5hin.org, (consulté le 27 juin 2018).
  2. « http://grep.geek/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) - ce lien est uniquement accessible aux personnes ayant une configuration DNS permettant la résolution des domaines OpenNIC.
  3. (en) « New OpenNIC TLDs », sur opennic.org (consulté le 27 juin 2018).
  4. (en) « OpenNIC Operated Top-Level Domains », sur OpenNIC (consulté le 27 juin 2017).
  5. (en) « discuss - Re: [opennic-discuss] ICANN now has a .free gTLD - arc », sur lists.opennicproject.org (consulté le 19 janvier 2017).
  6. (en) « discuss - Re: [opennic-discuss] Call for vote on .free issues - arc », sur lists.opennicproject.org (consulté le 19 janvier 2017).
  7. (en) « Blockchain DNS - Modules pour Firefox », sur Mozilla (consulté le 27 juin 2018).