Opération V2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Opération V2 (Mosquito Squadron) est un film de guerre britannique de 1969 réalisé par Boris Sagal[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Les Forces alliées luttent contre l'Armée allemande, mais une menace plus importante encore apparaît sous la forme d'une fusée V2 qui vient d'être mis au point dans un centre de test ultra secret. L'escadron Mosquito de la RAF est chargé de détruire le site…

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce film est précédé par Opération Crossbow (1965), sur le même sujet mais basé sur des faits ayant réellement existé.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (en) Mosquito Squadron sur l’Internet Movie Database
  • Autour du film
  • La bombe à rebondissement utilisée dans le film était une vraie arme. Connu comme Highball (une plus petite version de la bombe d'entretien de Dambusting), elle a été à l'origine conçue par Dr. Barnes Wallis pour être utilisée contre des cuirassés, tels que le Tirpitz. Chaque bombe emportait 1,280lb (580kg) ou 600lb (272kg) d'explosifs et était assez petite pour être portée en tandem par un chasseur-bombardier Mosquito. Juste avant sa libération, la bombe avait une rotation arrière de 700-900 révolutions par minute, elle était lâchée à grande vitesse (360 M/H (580km/h)) et à basse altitude (60 pi (18.2m)). Ce n'est pas le premier film comportant des scènes avec ce type de bombe à rebondissement, elles ont également été vues dans le film britannique "Les briseurs de barrages" (1955).
  • Les scènes du château de Charlon ont en fait été tournées au manoir de Minley, près de Yateley et de Farnborough dans le Hampshire en Angleterre. La plupart des scènes aériennes de vol ont été filmés à l'aérodrome de Bovingdon dans le Hertfordshire.
  • Les avions britanniques du film sont les Mosquito DH98 de Havilland. En raison de la pénurie en temps de guerre de métaux stratégiques, ses ailes et le fuselage étaient composés de bois stratifié et contreplaqué au lieu de l'alliage d'aluminium habituellement utilisé. Pour cette raison, l'avion a parfois été désigné sous le nom de "la merveille en bois".
  • La voiture de David McCullum est une Rolls Royce Phantom I Henley Roadster de 1927
  • Ce film utilise une intrigue proche de deux autres films plus anciens "Operation Crossbow" (1965) et "Mission 633" (1964).