Omar Belmamoun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Omar Belmamoun

Omar Belmamoun

Naissance (40 ans).
Rabat (Maroc)
Nationalité Marocain
Activité principale
Energies Renouvelables

Omar Belmamoun, né à Rabat, est un dirigeant d'entreprise d'origine marocaine. Il a été classé en 2016 et 2017 par l'Institut Choiseul parmi les 100 leaders africains de demain[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Omar Belmamoun est diplômé de HEM Business School et de l'Université Montpellier 1 / ISEM. Il commence sa carrière au sein de la Banque d'investissement Calyon à Paris [2]. En 2009, il complète son cursus par une formation sur le Private equity & Venture capital à Harvard Business School. Depuis Juin 2020, Omar Belmamoun, ayant quitté Platinum Power[3], devient Senior Advisor de Total Eren à travers sa société spécialisée dans l'économie verte Greenrock,qui ont lancé un projet de production d'hydrogène vert au Maroc[4]. Ce projet constituerait un des investissements étrangers majeurs au Maroc[5].

Carrière[modifier | modifier le code]

Il co-fonde en 2012 et dirige Platinum Power[6], entreprise spécialisée dans la production d'énergies renouvelables[7]. Omar Belmamoun en détient 44 % des parts, contre 45 % pour le fonds américain Brookstone Partners et 5 % pour TGCC, le leader marocain du BTP[7]. Il fonde en 2012 la société Luminy Invest, entreprise actionnaire de la société Platinum Power et du spécialiste du capital-investissement Brookstone Partners Morocco (BPM)[8]. Il occupe le poste de Président Directeur Général de Brookstone Partners Morocco déténu à 50% par Luminy Invest et Omar Belmamoun[8], dès décembre 2014.

Platinum Power a développé les premiers barrages privés au Maroc[9],[10]. Devenant un acteur panafricain des énergies renouvelables, Platinum Power contribue en 2015 à la signature d'un accord cadre d'achat d'énergie concernant des projets hydroélectriques en Côte d'Ivoire[7].

En 2016, le Groupe E, producteur et distributeur d'électricité suisse s'associe avec Platinum Power pour développer d'avantages les activités d'énergies renouvelables sur le continent africain[11].

En 2017, un important projet de barrages hydroélectriques a aussi été signé avec le gouvernement camerounais par Platinum Power sous la direction de Omar Belmamoun[12].

Durant son mandat de PDG, la société Platinum Power a été valorisée à près de 140 millions d'euros[13].

Affaire Brookstone Partners Morocco[modifier | modifier le code]

En 2014, Brookstone Partners Morroco détenu à 44% par Omar Belmamoun investit 3 millions de dollars dans la société Fincoprime aux Etats-Unis. Faute de transparence et de partage sur les informations financières, Brookstone Partners Morroco porte plainte en 2018 contre Fincoprime, afin de pouvoir réaliser un audit de ces comptes. Cette demande d'audit fut bloquée par Michael Toporek l'associé américain d'Omar Belmamoun à Fincoprime et Brookstone Partners Morroco, . Lors d'une assemblée générale en mai 2019, Omar Belmamoun est révoqué de son poste de PDG du capital-investissement[14].

En , Omar Belmamoun retrouve son poste de PDG de BPM, le tribunal de Casablanca ayant jugé que le procès verbal de révocation était entaché d'irrégularités[15].

En au tribunal de New-York, Omar Belmamoun obtient gain de cause pour l'audit des comptes de Finco prime contre son associé américain[16].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Voici les 10 leaders Marocains qui feront l'Afrique », sur L'Economiste, (consulté le )
  2. « MAROC : Du vent et du soleil pour Brookstone - 08/12/2011 - Maghreb Confidentiel », sur Africa Intelligence, (consulté le )
  3. « Omar Belmamoun quitte Platinum Power, pas les tribunaux », sur Medias24, (consulté le )
  4. (en-US) Safaa Nasseh, « A $10 billion Investment in Green Hydrogen and Ammonia in Morocco – ARKAD Plus » (consulté le )
  5. Agence Ecofin, « Maroc : Total Eren lance un mégaprojet d’hydrogène et d’ammoniac verts à Guelmim-Oued Noun », sur Agence Ecofin (consulté le )
  6. « Energie Hydraulique : Le pari risqué de Platinum Power », sur ilboursa.com (consulté le )
  7. a b et c « La Côte d'Ivoire ;construit des barrages pour exploiter ses mines », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. a et b Yabiladi.com, « Maroc : Les administrateurs de Brookstone Partners et Platinum Power à couteaux tirés », sur www.yabiladi.com (consulté le )
  9. par Lamiae Boumahrou, « Production électrique : Les investisseurs privés pris en étau », (consulté le )
  10. « MAROC : Platinum Power va construire un barrage hydroélectrique de 108 MW », sur Afrik 21, (consulté le )
  11. « Le nouveau pari africain de Groupe E », sur www.laliberte.ch (consulté le )
  12. « Platinum Power signe un important accord au Cameroun », sur usine Africaine, (consulté le )
  13. « Maroc : PME Croissance investit 4 millions d'euros dans l'énergie – Jeune Afrique », sur JeuneAfrique.com (consulté le )
  14. (en-US) « Affaire Brookstone Partners Morocco: Belmamoun retrouve son poste de P-DG », sur Le Desk (consulté le )
  15. (en-US) « Affaire Brookstone: Michael Toporek débouté par la justice au Maroc », sur Le Desk (consulté le )
  16. (en-US) « A New York, Omar Belmamoun recouvre ses droits face à Michael Toporek », sur Le Desk (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]