Oman Oil Company

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oman Oil Company
logo de Oman Oil Company
Logo

Création 1982
Dates clés 1996
Fondateurs Gouvernement d'Oman
Personnages clés Mohammed ben Hamad al-Roumhi (président)
Issam ben Saoud Al Zadjali (PDG)
Forme juridique Entreprise publique
Siège social Mascate, Drapeau d'Oman Oman
Drapeau d'Oman Oman
Direction Issam ben Saoud Al Zadjali
Activité Groupe pétrolier
Produits pétrole, gaz naturel
Site web http://www.oman-oil.com

s Oman Oil Company S.A.O.C. (OOC) est la seconde compagnie pétrolière omanaise après Petroleum Development Oman[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Le projet de création d'une seconde compagnie a été lancé par le gouvernement du sultanat d'Oman en 1992 afin de favoriser les investissements privés à Oman et diversifier l'économie omanaise. La compagnie a été officiellement créée en 1996 et a des intérêts sur des projets pétroliers et parapétroliers à Oman et à l'étranger[2].Oman Oil Company a une stratégie alignée sur la vision du projet Sultanat 2020.C'est un programme de développement économique qui vise à parvenir à un développement durable, diversifié et une économie mondialisée d'ici l'an 2020. Pour cela, Oman Oil Company a pour mission d'identifier les opportunités d'investissement stratégiques et participer à des coentreprises principalement, mais pas exclusivement, dans le secteur énergétique mondial[3].

La société, détenue par le gouvernement d'Oman, est basée à Mascate. Depuis , son président-directeur général est l’ingénieur Isam ben Saoud Al Zadjali[4].

Le , la direction d'Oman Oil et celle de la société koweïtienne Kuwait Petroleum International annoncent avoir signé un partenariat afin de développer la raffinerie et le complexe pétrochimique de Duqm situés au sultanat d'Oman[5]. Grâce à cet accord, la future raffinerie devrait atteindre alors une capacité de 230 000 barils par jour[6].

En , le ministère du Pétrole et du gaz du sultanat d'Oman, annonce que la production a commencé au champ géant de gaz Khazzan. Ce champ est exploité par la compagnie britannique BP en partenariat avec Oman Oil Company Exploration and Production[7].

Production[modifier | modifier le code]

L'Oman Oil Company produit près d'un million de barils de pétrole brut par jour[8].

Scandale[modifier | modifier le code]

En , al-Wahaibi, son président-directeur général depuis , est jugé par la Cour de première instance de Muscat pour abus de pouvoir, blanchiment d'argent et pour avoir accepté des pots-de-vin. Il est condamné à une peine de prison de 23 ans[9].

Siège social[modifier | modifier le code]

Son siège social est situé à Mascate, capitale du sultanat d'Oman (P.O. Box 261 Muscat, 118 Oman)[10].

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Oman Oil Company S.A.O.C.: Private Company Information - Bloomberg », sur www.bloomberg.com (consulté le 23 octobre 2017)
  2. « Welcome to Oman Oil Company S.A.O.C », sur www.oman-oil.com (consulté le 30 juin 2016)
  3. « About Oman Oil Company S.A.O.C », sur www.oman-oil.com (consulté le 30 juin 2016)
  4. « The National CEO Program - About Us - Advisory Committee - CEO of Oman Oil Company SAOC », sur ceo.om (consulté le 30 juin 2016)
  5. Jean-Guy Debord, « Synthèse de l'actualité du pétrole et du gaz semaine du 10 au 16 avril 2017 », sur www.euro-petrole.com (consulté le 18 avril 2017)
  6. Jean-Guy Debord, « Oman Oil Company and Kuwait Petroleum International sign partnership agreements for the development of Duqm Refinery and Petrochemical Complex », sur www.euro-petrole.com (consulté le 18 avril 2017)
  7. Jean-Guy Debord, « BP starts production from giant Khazzan gas field in Oman ahead of schedule and under budget », sur www.euro-petrole.com (consulté le 2 octobre 2017)
  8. « Oil Companies in Middle East », sur heartofadam.com (consulté le 30 juin 2016)
  9. « Omani CEO jailed for 23 years in graft case: court », Reuters,‎ (lire en ligne, consulté le 30 juin 2016)
  10. « Oman Oil Company » (consulté le 30 juin 2016)
  11. « site web oman oil »