Olympiaschanze

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le tremplin de saut à ski situé à Saint-Moritz. Pour celui de Garmisch-Partenkirchen, voir Große Olympiaschanze.
Olympiaschanze
{{#if:
Image illustrative de l'article Olympiaschanze
L'Olympiaschanze en 2002
Généralités
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Ville Saint-Moritz
Coordonnées 46° 28′ 31″ N 9° 49′ 27″ E / 46.475182, 9.82415646° 28′ 31″ Nord 9° 49′ 27″ Est / 46.475182, 9.824156
Création 1926
Caractéristiques
Point K K-95
Taille HS HS100
Record Flag of Austria.svg Thomas Thurnbichler
(105,5 m en 2004)
Compétitions
Jeux olympiques Jeux olympiques d'hiver de 1928 et de 1948

Géolocalisation sur la carte : canton des Grisons

(Voir situation sur carte : canton des Grisons)
Olympiaschanze

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Olympiaschanze

L'Olympiaschanze est un tremplin de saut à ski situé à Saint-Moritz, en Suisse.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le tremplin est construit en 1926 avec un point K de 70 mètres. Il est utilisé pour les Jeux olympiques d'hiver de 1928 et de 1948. Progressivement agrandi au cours du XXe siècle, il atteint un point K de 95 mètres et un HS de 100 mètres. Il accueille des épreuves de la Coupe du monde de 1980 à 1992, puis de la Coupe continentale de 1998 à 2005. En 2006, il est fermé car son état s'est dégradé[1].

En novembre 2013, les citoyens de Saint-Moritz approuvent la construction d'un nouveau tremplin pour un coût de 11,5 millions de francs. Il doit ouvrir en 2015 avec un point K de 95 mètres et un HS de 106 mètres[1].

Record[modifier | modifier le code]

Le record du tremplin est détenu par l'Autrichien Thomas Thurnbichler, qui a sauté à 105,5 mètres en 2004[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « St. Moritz Olympiaschanze », sur skisprungschanzen.com (consulté le 1 février 2015)