Officier de port

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section adopte un point de vue régional ou culturel particulier et nécessite une internationalisation. (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Merci de l'améliorer ou d'en discuter sur sa page de discussion ! Vous pouvez préciser les section à internationaliser en utilisant {{section à internationaliser}}.

Les officiers de port et officiers de port adjoints sont, en France, des fonctionnaires civils de l'État ayant une expérience maritime.

Appellation[modifier | modifier le code]

Anciennement, il existait un capitaine de port et des officiers de port[1]. Les officiers étaient sous les ordres du capitaine de port. Actuellement, la terminologie emploie les termes de[2] :

  • Officier de port[3] pour capitaine de port :
    • Capitaine de port de 1er grade [Classe fonctionnelle spéciale] [4]
    • Capitaine de port de 1er grade [Classe fonctionnelle] [4]
    • Capitaine de port de 1er grade [Classe normale] [4]
    • Capitaine de port du 2e grade [Classe fonctionnelle] [4]
    • Capitaine de port du 2e grade [Classe normale] [4]
    • Capitaine de port stagiaire [4]
  • Officier de port adjoint [5] pour lieutenant de port :
    • Lieutenant de port de 1re classe [6]
    • Lieutenant de port de seconde classe [6]

Mission[modifier | modifier le code]

Tous les ports ont une capitainerie, le « lieu de résidence » des officiers de port et des officiers de port adjoints.

Les missions d'une capitainerie sont principalement celles attribuées aux officiers de port et officiers de port adjoints par le code des transports dont :

  • Intervention en matière de police des ports.
  • Régulation et fluidité du trafic portuaire.
  • Sécurité des navires au port.
  • Suivi et gestion réglementaire des matières dangereuses dans les ports Règlement pour le transport et la manutention des marchandises dangereuses dans les ports maritimes.
  • Surveillance terrestre et maritime pour protéger l'intégrité des installations portuaires.
  • Sécurité des personnels et usagers du port.
  • Sécurité des marchandises et de l'environnement.
  • Coordination des opérations de lutte contre les sinistres sur le domaine portuaire.
  • Création et diffusion des informations destinées aux usagers des ports.
  • Accomplissement des tâches de collaboration interne avec d'autres services portuaires.
  • Collaboration avec d'autres administrations pour les besoins de leurs missions.
  • Participation à des missions de sûreté.

Officiers de port[modifier | modifier le code]

Les officiers de port sont des fonctionnaires de catégorie A.

Recrutement[modifier | modifier le code]

  • Par concours externe : six années de navigation à la mer, officier de marine ou titulaire d'un brevet de commandement de la Marine marchande (C1NM, C2NM, CLC, CMM).
  • Par concours interne : cinq ans d'ancienneté dans le corps d'officier de port adjoint.
  • au choix : pour les lieutenants de port réunissant certaines conditions notamment d'âge.

Officier de port adjoints[modifier | modifier le code]

Les officiers de port adjoints sont des fonctionnaires de catégorie B.

Recrutement[modifier | modifier le code]

Par concours externe: trois années de navigation à la mer, officier marinier au moins premier-maître et titulaire de certains brevets, ou officier de la Marine marchande titulaire d'un brevet Pont.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. A new universal and pronouncing dictionary of the French and English par Nicolas Gouin Dufief publié en 1810, tome 3, page 35 à officier. Livre scanné à [1]
  2. Extraits de l'ordonnance pour les armées navales et arsenaux de marine, du 15 avril 1689. livre 12 titre 3 dit « le capitaine de port, avec les officiers qui seront nommés pour les commander ». Ordonnance disponible à [2]
  3. [3]
  4. a, b, c, d, e et f Officiers de port
  5. [4]
  6. a et b Officiers de port adjoints