Le projet « Ports » lié à ce portail

Portail:Ports

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.


le portail sur les ports

Un porte-conteneurs dans le port du Havre. Port des Eaux-Blanches à Sète. Drague à godets dans le port de Hambourg. Vue du port de croisière de San Diego avec trois navires à l'ancre. Bateaux pilotes du port de Rouen dans un bassin du port du Havre

Un port est une infrastructure construite par l'homme, située sur le littoral maritime, ou sur un cours d'eau navigable, et destinée à accueillir des bateaux et navires. Il peut remplir plusieurs fonctions, mais doit avant tout permettre d'abriter les navires, en particulier pendant les opérations de chargement et de déchargement. Il facilite aussi les opérations de ravitaillement et de réparations. Il est protégé par des digues ou môles. Il pourra être composé de plusieurs darses, de parties isolées par des écluses de cales sèches ou flottantes. Il est aménagé avec des jetées, des quais, des pontons et doit être relié à d'autres moyens de transports.

Les dernières modifications des 490 articles des ports et les 218 catégories liés à ce sujet.

Lumière sur...

Vue aérienne de l'attaque sur Pearl Harbor

L’attaque de Pearl Harbor, base navale américaine située sur l’île d’Oahu, dans l’archipel d’Hawaï, au cœur de l’océan Pacifique, fut lancée par surprise le matin du dimanche par le Service aérien de la Marine impériale japonaise contre la flotte américaine du Pacifique dans le port et d’autres forces qui stationnaient aux alentours. Cette attaque s’inscrit dans la politique d’expansion impériale. L’anéantissement de la principale flotte de l’United States Navy devait permettre à l’empire du Soleil levant d’établir sa sphère de coprospérité de la grande Asie orientale. Le Quartier-général impérial souhaitait également répondre aux sanctions économiques prises par Washington en après l’invasion de la Chine et de l’Indochine française par l’armée impériale japonaise.

À l’issue de l’attaque, conduite en deux vagues aériennes, les pertes américaines furent importantes : 2 403 morts et 1 178 blessés. Quatre navires de ligne, trois croiseurs, trois destroyers et 188 avions furent détruits. Cependant, beaucoup de navires purent être remis en état dans les mois qui suivirent, et les trois porte-avions américains du Pacifique échappèrent à l’attaque.
Les Japonais perdirent 64 hommes, 29 avions et cinq sous-marins de poche ; un marin fut capturé.

Cet événement provoqua l’entrée des États-Unis dans la Seconde Guerre mondiale aux côtés des Alliés. Aux États-Unis, il est commémoré chaque année par la mise en berne du drapeau. Les historiens ont mis en évidence l’audace du plan de l’amiral Isoroku Yamamoto, le manque de préparation et les négligences américaines. Le rôle du président Roosevelt reste un sujet de polémique.

Autres articles sélectionnés au sein du portail des ports


Index thématiques

Édifices

Port
Zone intermodale des conteneurs, dans le port de Singapour.
Lieux
Port de Long Beach en Californie.

Structures

Port antique
Navires de commerce romains.
Base navale
Deux porte-avions
Autres
Peinture de Claude Monet