Observatoire solaire de Big Bear Lake

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Big Bear (homonymie).
Observatoire solaire de Big Bear Lake
Old dome of the Big Bear Solar Observatory (Big Bear Lake, California).jpg
Caractéristiques
Organisation
Type
Altitude
2075 m
Climat
Site
Lieu
Pays
Coordonnées
Site web
Télescopes
Télescope sous vide
Réflecteur de 65 cm
Localisation sur la carte des États-Unis
voir sur la carte des États-Unis
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Californie
voir sur la carte de Californie
Red pog.svg

L'observatoire solaire de Big Bear Lake est un observatoire astronomique spécialisé dans l'étude du Soleil. Les instruments que l'on trouve dans cet observatoire ont donc été pensés et fabriqués spécifiquement dans ce but. L'observatoire abrite une expérience d'héliosismologie faisant partie du réseau GONG. L'observatoire appartient au New Jersey Institue of Technology.

L'observatoire se trouve au nord du lac Big Bear, dans les montagnes de San Bernardino, sur le comté de San Bernardino en Californie. Une péninsule a été construite spécialement sur le lac pour placer certains bâtiments de l'observatoire sur le lac lui-même.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'observatoire a été construit par CalTech en 1969. Le lieu a été choisi pour la clarté de son ciel. La surface du lac se trouve à environ 2200 m d'altitude, le positionnement de l'observatoire au milieu du lac assurant un refroidissement naturel de l'atmosphère, et minimise ainsi les turbulences atmosphériques. La gestion de l'observatoire a été transférée au New Jersey Institue of Technology en 1997. Son financement provient de la NASA de la National Science Foundation, l'US Air Force entre autres.

Instrumentation[modifier | modifier le code]

L'observatoire possède un télescope sous vide de 65 cm, une lunette de 25 cm également sous vide, et un télescope de 20 cm.

Les télescopes de 65 et 25 cm étudient les points chauds du Soleil, tandis que celui de 20 cm étudie la surface du Soleil globalement.

Il est prévu de remplacer ces 3 télescopes par un télescope d'1,6 m de diamètre.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]