Obadele Thompson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Obadele Thompson Portail athlétisme
1993 Obadele Thompson.JPG
Obadele Thompson en 1993
Informations
Nationalité Drapeau : Barbade Barbadien
Naissance (39 ans)
Lieu Saint-Michael
Records
100m: 9"69 (vent excessif) (13/04/1996) à El Paso
9"87 (-0.2 m/s) (11/09/1998) à Johannesburg

200m: 19"97 (-0.9 m/s) (09/09/2000) à Yokohama
Palmarès
Jeux olympiques 0 0 1
Championnats du monde 0 1 0
Amérique centrale et Caraïbes 1 0 0

Obadele Thompson est un athlète barbadien né le à Saint-Michael spécialiste du sprint à la Barbade.

En 1994, il est détenteur du record du monde junior du 100 m[1].

Le 13 avril 1996 à El Paso au Texas, Thompson court à l'époque le 100 m le plus rapide de l'histoire, en 9 s 69. Néanmoins, ce temps est réalisé avec un vent favorable de +5,0 m/s ou +5,7 m/s [2], bien au-dessus de la limite autorisée par l'IAAF de 2,0 m/s[3]. En conséquence, le temps d'Obadele Thompson n'est alors pas officiellement reconnu[4],[5]. Ce temps est battu douze ans plus tard par Tyson Gay qui court en 9 s 68 avec un vent de +4,1 m/s lors des sélections américaines 2008. Encore une fois, le vent était trop important pour homologuer ce temps. Les 9 s 69 de Thompson sont finalement égalées en conditions régulières par Usain Bolt aux Jeux olympiques 2008, avec +0,0 m/s de vent. Par la suite, Bolt améliore ce temps sur 100 m en 9 s 58 (+0,9 m/s), record du monde actuel, le 16 août 2009 à Berlin.

Souvent malheureux dans les compétitions mondiales en plein air, échouant à cinq reprises au pied du podium, il est récompensé de sa grande régularité lors des Jeux olympiques 2000 à Sydney où il obtient la troisième place du 100 m, devenant ainsi le premier Barbadien médaillé olympique. Quelques jours plus tard, il termine 4e, en finale du 200 mètres en 20 s 20, derrière Ato Boldon, 3e, également en 20 s 20.

Il prend part aux Jeux olympiques d'Athènes mais doit se contenter d'une septième place en finale du 100 m (10 s 10) derrière notamment les trois américains Justin Gatlin, Maurice Greene, Shawn Crawford et le Portugais Francis Obikwelu.

Obadele Thompson épouse le 24 février 2007 la sprinteuse américaine Marion Jones[3],[6].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques d'été[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Championnats du monde en salle[modifier | modifier le code]

Jeux du Commonwealth[modifier | modifier le code]

Jeux d'Amérique centrale et des Caraïbes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.totallybarbados.com/barbados/About_Barbados/Local_Information/People/Meet_a_Bajan/Obadele_Thompson
  2. les sources divergent sur ce point
  3. a et b (en) Marion Jones marries fellow sprinter - othersports- nbcsports.msnbc.com, NBC, consulté le 26 août 2010
  4. (en) iaaf.org - Athletes - Thompson Obadele Biography, www.iaaf.org, consulté le 26 août 2010
  5. (en) Olympic Bronze for Obadele Thompson, www.totallybarbados.com, consulté le 26 août 2010
  6. (en) Disgraced Jones sentenced to six months in American jail, The Guardian, consulté le 26 août 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Profil de Obadele Thompson sur le site de l’IAAF