O-Phosphothréonine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

O-Phospho-L-thréonine
Image illustrative de l’article O-Phosphothréonine
Structure de la O-phospho-L-thréonine
Identification
Nom UICPA O-phosphono-L-thréonine
Synonymes

O-phospho-L-thréonine,
thréonine phosphate

No CAS 1114-81-4
No EC 214-217-5
PubChem 3246323
ChEBI 37525
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C4H10NO6P  [Isomères]
Masse molaire[1] 199,0991 ± 0,0059 g/mol
C 24,13 %, H 5,06 %, N 7,04 %, O 48,22 %, P 15,56 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

La O-phosphothréonine est un dérivé phosphorylé de la thréonine, un acide α-aminé protéinogène, présent dans de nombreuses protéines. On en trouve de petites quantités dans les urines[2]. Avec la phosphosérine et la phosphotyrosine, la phosphothréonine est l'un des trois résidus d'acides aminés phosphorylés couramment rencontrés sur les protéines d'eucaryotes. Elle est phosphorylée in vivo par une L-thréonine kinase.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Hiroyuki Kataoka, Kiyohiko Nakai, Yoshimi Katagiri et Masami Makita, « Analysis of free and bound O-phosphoamino acids in urine by gas chromatography with flame photometric detection », Biomedical Chromatograph, vol. 7, no 4,‎ , p. 184-188 (PMID 7693088, DOI 10.1002/bmc.1130070403, lire en ligne)