Où on va, papa ?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Où on va, papa ?
Auteur Jean-Louis Fournier
Pays Drapeau de la France France
Genre Roman
Éditeur Stock
Collection Bleue
Date de parution
Nombre de pages 150
ISBN 2234061172

Où on va, papa ? est un roman de Jean-Louis Fournier publié le aux éditions Stock. Ce roman a reçu le prix Femina la même année.

Résumé[modifier | modifier le code]

Roman largement autobiographique, Jean-Louis Fournier est le père de trois enfants dont les deux premiers – deux garçons, Mathieu et Thomas – sont handicapés physiques et mentaux. Sa femme le quitte après la naissance de la troisième – une fille, Marie – non handicapée. L'auteur raconte avec beaucoup d'humour noir la joie de la première naissance, l'horreur de la découverte de la maladie, puis la joie nouvelle, deux ans après, de l'arrivée d'un deuxième enfant « Celui-là ne peut pas être aussi anormal, n'est-ce pas ? » se demande-t-il. Malheureusement, c'est le cas. Dans le livre, l'aîné décède à 15 ans après une opération à la colonne vertébrale pour l'aider à vaincre sa scoliose qui l'empêche de se tenir droit. Le second lui survivra jusqu'à plus de trente ans. L'histoire n'en raconte pas la fin.

Polémique[modifier | modifier le code]

Ce roman a été l'objet de polémiques. Des lecteurs furent touchés par cette histoire abordant la manière de vivre avec le handicap de ses enfants et de surmonter la mort de son fils. Beaucoup de personnes furent choquées par les propos jugés très durs que Jean-Louis Fournier tient sur ses enfants et surtout le cynisme dont il fait preuve [1].

Agnès Brunet, la mère des enfants dont traite le livre a par la suite publié un blog, intitulé Où on va, maman, pour répondre à certains passages du livre et aux questions qui lui étaient posées[2],[3]. Mais suite à des injonctions de Jean-Louis Fournier et de son éditeur, ce blog a été rebaptisé La maman de Mathieu et Thomas et certains passages litigieux ont été retirés[4],[2].

Éditions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]