Nomenclator

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Inscription funéraire d'un certain Epaphroditus, affranchi impérial (AUG. LIB.) et nomenclator (CIL VI 33782/83).

Le nomenclator est dans la Rome antique un esclave spécialisé qui rappelle à son maître les noms et qualités de la personne qu'il approche ou qui vient à lui. Il servait ainsi de mémoire à son maître lors des salutations matinales effectuées par les clients à leur patron, ou lors de ses déplacements au forum. Mais cet esclave était plus utile aux ambitieux Romains de la République qui voulaient flatter leur électorat[1] en feignant de se souvenir du nom du quidam rencontré et électeur potentiel, qu'à un empereur...

Chez les riches Romains, lors des festins, il relevait du nomenclator de placer les convives et d'annoncer les plats qui étaient servis[2].

L'empereur avait un service d'archives dirigé en général par un affranchi ou un chevalier dit magister praepositus a memoria, à la tête du bureau scrinium a memoria où travaillaient des memoriales.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cicéron, ad Att., IV, 1 ; Sénèque, Ep., 27.
  2. Pétrone, Satiricon, 47 ; Sénèque, Ep., 19 ; Pline l'Ancien, H .N., XXXII, 21.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • J. Vogt, « Nomenclator », Gymnasium, 85, 1978, p. 327-338 ; repris dans le recueil Sklaverei und Humanität. Studien zur antiken Sklaverei und ihrer Erforschung (« Historia Einzelchriften », 44), Wiesbaden, 1983, p. 36-45.
  • Jerzy Kolendo, Nomenclator, memoria del suo padrone o del suo patrono. Studio storico ed epigrafico , Faenza, 1989.