No Fly List

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La No Fly List est une liste, créée et maintenue par le Terrorist Screening Center (TSC) du gouvernement fédéral des États-Unis. Elle comporte les noms de personnes qui ne sont pas autorisés à monter à bord d'un avion commercial pour voyager vers ou depuis les États-Unis. Ces personnes sont susceptibles d'être dangereuses et se retrouvent donc interdites d'accéder au territoire américain en avion ou de se déplacer à l'intérieur de celui-ci, toujours en avion.

La liste a été créée après les attentats du 11 septembre 2001.

En 2011, la liste contenait environ 10 000 noms, en 2012 plus de 21 000 noms[1] et en 2013, plus de 47 000 noms[2].

La liste est critiquée pour son effet sur les libertés civiles et les motifs de la procédure d'inscription, en partie à cause du risque de profilage et de discrimination ethnique, religieuse, économique, politique ou raciale. La liste est également sujettes à des faux positifs.

Notes et références[modifier | modifier le code]