Nishiwaki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nishiwaki
西脇市
Nishiwaki
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Kansai
Préfecture Hyōgo
Maire Juichi Kishi
Code postal 677-8511
Démographie
Population 42 800 hab. (2014)
Densité 323 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 59′ 25″ nord, 134° 58′ 20″ est
Superficie 13 247 ha = 132,47 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : préfecture de Hyōgo

Voir sur la carte administrative de Préfecture de Hyōgo
City locator 13.svg
Nishiwaki

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte administrative du Japon2
City locator 13.svg
Nishiwaki

Géolocalisation sur la carte : Japon

Voir la carte topographique du Japon2
City locator 13.svg
Nishiwaki
Liens
Site web http://www.city.nishiwaki.hyogo.jp/

Nishiwaki (西脇市, Nishiwaki-shi?) est une municipalité ayant le statut de ville (市, shi) dans la préfecture de Hyōgo au Japon. La ville a reçu ce statut en 2005.

Sur l'emprise de la ville se trouve le mont Haku.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée en 1952 par la fusion de plusieurs villages. Au milieu de la seconde moitié du XXe siècle, elle est le cœur industriel du banshu-ori, une méthode de production textile où les fils sont teints avant le tissage, ce qui lui donne un meilleur aspect. Dans les années 1970, le textile japonais était l'un des leaders mondiaux et le procédé de Nishiwaki était un gage de qualité. Cependant, l'industrie électronique prend par la suite le dessus et l'activité industrielle tend à se concentrer dans les proches mégalopoles de Kobé et Osaka. Par ailleurs, la concurrence de l'industrie textile des pays émergents a entamé celui du Japon ; si Nishiwaki est un temps épargné grâce à la qualité de sa production, seules les marques de luxe ont survécu et Nishiwaki a vécu un déclin, les industriels se concentrant désormais sur la demande intérieure, qui continue à diminuer : contre 1200 entreprises textiles en 1987, la ville n'en compte plus que 200 en 2014, avec une production divisée par 10[1].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Nishiwaki compte un musée des sciences et un d'art moderne, peu fréquentés. Il possédait une école primaire en bois vieille de 80 ans, parfois utilisée comme décor de films, mais dont la destruction a été décidée par le conseil municipal en 2014, car elle était jugée dangereuse[1].

En 1919, un professeur d'université relève que Nishiwaki est probablement le centre géographique du Japon. À partir de 1977, ce statut est mis en avant afin de revitaliser l'économie. Il existe une stèle commémorative mais elle est peu visitée[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Régis Arnaud, « Japon : Nishiwaki, aporie nipponne », Le Figaro, vendredi 22 août 2014, page 18.