Alexis-Nicolas Pérignon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nicolas Pérignon)
Alexis-Nicolas Perignon
Biographie
Naissance
Décès
Surnom
Pérignon l'Ancien
Activités

Alexis-Nicolas Pérignon, ou Nicolas Pérignon, dit « Pérignon l'Ancien », est un peintre lorrain né à Nancy en 1726, et mort à Paris le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Nicolas Pérignon est un peintre de marines, de fleurs, paysagiste, ainsi que graveur et architecte.

Il a été reçu à l'Académie royale de peinture et de sculpture en . Il avait présenté pour sa réception deux marines ornées de fabriques peintes à gouache[1].

Il a voyagé en Hollande, en Italie et en Suisse à la demande de Jean-Benjamin de La Borde qui a publié des Voyages Pittoresques. Aquarelliste, il a laissé de ses voyages de nombreuses vues réalisées tant en France qu'à l'étranger.

Il a exposé au Salon de peinture et de sculpture en 1775, 1779 et 1781.

Ces œuvres son exposées à l'École des beaux-arts de Paris, au musée du Louvre, au musée Carnavalet, ainsi qu'aux musées de Nancy, de Dijon, de Bruxelles et de Vienne.

Il est parent du peintre Alexis-Nicolas Pérignon (1785-1864)[2], dit « Pérignon le jeune » (1785-1864)1 qui été marié Marie Josèphe Clément Paillet, et le grand-père du peintre Alexis Joseph Pérignon (1806-1882).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice des dessins, peintures, émaux et terres cuites émaillées exposés au musée royal, dans la galerie d'Appllon, p. 233, C. Ballard imprimeur du roi, Paris, 1820 (lire en ligne)
  2. data BnF : Alexis-Nicolas Pérignon (1785-1864)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Gérard Voreaux, Les Peintres Lorrains du XVIIIe siècle, Éditions Messene, Paris, 1998, 237p.

Liens externes[modifier | modifier le code]