Newfoundland and Labrador Hydro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant le Canada image illustrant l’énergie
Cet article est une ébauche concernant le Canada et l’énergie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Newfoundland and Labrador Hydro (NLH) est une société de la Couronne, propriété du gouvernement de Terre-Neuve-et-Labrador[1]. Fondée en 1954, elle a pour mandat de produire de l'électricité - principalement d'origine hydroélectrique - afin de répondre aux besoins de la province.

Activités[modifier | modifier le code]

Elle dispose d'une puissance installée de 7 289 mégawatts, produite par 10 centrales hydroélectriques, une centrale thermique au pétrole, quatre turbines à gaz et 26 centrales au diesel. Elle produit et transporte 80 % de l'énergie consommée dans la province et alimente directement 35 000 clients dans les régions isolées.

NLH possède une participation de 65,8 % dans la société Churchill Falls (Labrador) Corporation (CF(L)Co), propriétaire de l'aménagement hydroélectrique des chutes Churchill au Labrador. La presque totalité de la production de la centrale, d'une capacité de 5 428 MW, est vendue à Hydro-Québec, en vertu d'un contrat à long terme qui arrivera à échéance en 2041.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Presse canadienne, « Churchill Falls - Terre-Neuve perd contre Hydro-Québec », Le Devoir,‎ (lire en ligne)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]