Nehalennia gracilis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Nehalennia gracilis fait partie de la famille des Coenagrionidae appartenant au sous-ordre des demoiselles dans l'ordre des odonates[1]. Elle a été décrite en 1895 par l'entomologiste Albert Pitts Morse[2]. Son nom vernaculaire est déesse gracieuse.

Comme tous les odonates, l'adulte est un prédateur opportuniste de petits insectes. La naïade (larve) est également prédatrice et se nourrit d'invertébrés aquatiques[3].

Description[modifier | modifier le code]

Cette demoiselle mesure entre 22−31 mm de long. Le mâle possède un thorax vert métallique avec les côtés bleus. L'abdomen est également vert et les segments sont bleus avec aucun motif en leur base, contrairement à N. irene. Les ailes sont transparentes. La femelle a une coloration semblable au mâle mais avec des taches foncées sur les derniers segments de son abdomen[4].

Espèce similaire[modifier | modifier le code]

Répartition[modifier | modifier le code]

Elle se retrouve dans cinq provinces du Canada (Manitoba, Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse) et dans 23 États des États-Unis[5].

Habitat[modifier | modifier le code]

Cette espèce fréquente les lacs et les étangs tourbeux[6]. Elle fréquente également les tourbières[7].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Martin Schorr, Martin Lindeboom, Dennis Paulson, « World Odonata List » [archive], University of Puget Sound, 28 octobre 2014 (consulté le 26 nov. 2014)
  2. Morse, A. P. 1895. New North American Odonata. -- II. Psyche: 7 (232): 274-275.
  3. Corbert, P. S., Dragonflies: Behaviour and Ecology of Odonata. Brill, 830 p. (ISBN 9780946589777)
  4. Westfall, M. J., Jr., and M. L. May, Damselfies of North America. Revised Edition, Scientific Publishers, 2006, 502 p. (ISBN 0945417977)
  5. Paulson, D. R. 2009. Nehalennia gracilis. The IUCN Red List of Threatened Species. Version 2014.3. <www.iucnredlist.org>. Downloaded on 22 December 2014.
  6. Robert, A. La faune odonatologique de la tête des eaux du Diable. Verhandlungen XI Internationaler Kongress für Entomologie in Wien 3 : 285-287
  7. Hilton, D.G.J., Odonata of peatlands and marshes in Canada. In : D.M. Roserberg & H.V. Danks (éditeurs). Aquatic insects of peatlands and marshes in Canada. Memoirs of the Entomological Society of Canada no. 140. P. 57-63

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]