Nederlands Scheepvaartmuseum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 22′ 17.4″ N 4° 54′ 54.79″ E / 52.3715, 4.9152194

Nederlands Scheepvaartmuseum
La façade principale du Nederlands Scheepvaartmuseum.
La façade principale du Nederlands Scheepvaartmuseum.
Informations géographiques
Pays Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Ville Amsterdam
Coordonnées 52° 22′ 17″ N 4° 54′ 53″ E / 52.371389, 4.91472252° 22′ 17″ Nord 4° 54′ 53″ Est / 52.371389, 4.914722
Informations générales
Nom local Het Scheepvaartmuseum
Nombre d’œuvres Environ 300 000
Informations visiteurs
Site web http://www.hetscheepvaartmuseum.nl/themuseum/welcome%7Cfr

Géolocalisation sur la carte : Amsterdam

(Voir situation sur carte : Amsterdam)
Nederlands Scheepvaartmuseum

Géolocalisation sur la carte : Pays-Bas

(Voir situation sur carte : Pays-Bas)
Nederlands Scheepvaartmuseum

Le Nederlands Scheepvaartmuseum (en français, musée maritime des Pays-Bas) appelé aussi Rijksmuseum Nederlands Scheepvaart est le plus grand musée au monde consacré à la navigation. Il est situé dans les ex-entrepôts de l'amirauté sur l'îlot de l'Oosterdok, dans le quartier des Oostelijke Eilanden, à Amsterdam.

L'édifice[modifier | modifier le code]

Depuis 2011, la cour intérieure du musée est couverte.

À l'origine, le musée est situé dans un édifice à l'angle entre la Cornelis Schuystraat e De Lairessestraat proche du Vondelpark. Il est transféré à son emplacement d'aujourd'hui dans un bâtiment, construit en 1656 par l'architecte Daniël Stalpaert, qui accueille d'abord un ex-magasin de l'amirauté puis l'arsenal de la marine hollandaise, et enfin, l'actuel musée inauguré par la princesse Béatrix le .

Le musée[modifier | modifier le code]

Il est constitué de deux parties : l'une à extérieur avec les copies des bateaux accostées aux quais, l'autre à l'intérieur qui est constituée d'une trentaine de salles répartie sur trois niveaux. Depuis le rez-de-chaussée où les œuvres sont exposées selon un ordre chronologique, le 1er étage illustre les premiers siècles de la navigation néerlandaise par des maquettes de navires, des cartes géographiques, atlas, mappemondes, cartes nautiques, divers instruments (boussoles, compas), livres, médailles, figures de proue, peintures, pendant que les expositions du niveau supérieur traitent du XIXe siècle jusqu'à nos jours. Sa bibliothèque contient environ 400 livres antiques, une salle audiovisuel (1er étage), d'une boutique (rez-de-chaussée), d'un bar et d'un restaurant.

Les points forts de la collection[modifier | modifier le code]

À l'extérieur[modifier | modifier le code]

  • Réplique visitable du voilier Amsterdam grandeur nature, accosté en face du musée, et faisant partie de sa collection.
  • Réplique d'un galion, de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (Vereinigde Oostindische Compagnie ou VOC) coulé en mer du Nord à proximité des côtes anglaises le durant son voyage inaugural. Basée sur ses vestiges émergés en 1962, sa reconstitution est exécutée entre 1985 et 1990 par un groupe de 400 volontaires en formation et en attente d'un emploi.
  • Le bateau royal, il est construit en 1818 pour le roi Guillaume Ier et utilisé pour la dernière fois en 1962 à l'occasion du 25°anniversaire du mariage de la reine Juliana. Long de 17 mètres, il était manœuvré par vingt rameurs.

À l'intérieur[modifier | modifier le code]

Instruments et cartographies

  • L'Atlas mondial Blaue (titre original: Theatrum orbis terrarum, sive, Atlas novus in quo tabulæ et descriptiones omnium Regionum ou Le théâtre du monde ou nouvel atlas contenant les chartres et descriptions de tous les Pays de la terre) est une monumentale œuvre cartographique en neuf volumes éditée par Joan Blaue entre 1662 et 1665. Il s'agit de l'Atlas le plus précis de l'époque.

Maquettes de bateaux

  • Maquette du Vigelantie (85 cm), bateau de pêche de 1800 - 1850
  • Maquette du bateau brise-glace Christiaan Brunings en l'honneur de l'ingénieur éponyme, de 1900
  • Maquette de la Tjisaroea, navire rapide de 1926

Œuvres picturales de la période dite du siècle d'or.

Fermé le pour restauration, il est de nouveau ouvert au public en octobre 2011.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :