Nechtan (dieu celte)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nechtan (homonymie).

Nechtan, dans la mythologie celtique irlandaise, est un dieu souverain de l’Autre Monde (sidh). C’est l’un des frères du Dagda, le dieu le plus important de la hiérarchie, après Lug et le fils de Collbran. Il possède la Segais, source magique dans laquelle se baigne Boann pour se laver d’une relation coupable. Elle y perd un bras, une jambe et un œil, puis devient la rivière Boyne. Selon les récits, Nechtan est son père ou son époux. La Segais est gardée par trois échansons, Flesc, Lâm et Luam car neuf noisetiers magiques donnent des fruits de la connaissance et de la sagesse. Il est possible que ce soit une représentation de Nuada

Mythologie comparée[modifier | modifier le code]

Georges Dumézil et d'autres comparatistes ont montré que Nechtan est l'équivalent de la divinité Apam Napat (« le Descendant des eaux ») dans la mythologie indo-iranienne, du Neptune romain, du dieu grec Poséidon et du dieu celte Maponos. Les trois premiers remontent à un radical indo-européen *nepot-/*nept-. Le lien étymologique qui unit ces divinités est doublé par des similitudes dans les légendes et le rituel (celui en particulier des Neptulia latines)[1]. Sa légende principale est un reflet du concept paradoxal du « feu dans l'eau »[2].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Georges Dumézil, “Le puits de Nechtan”, Celtica 6, Dublin: School of Celtic Studies, DIAS, 1963, p.50–61

Références[modifier | modifier le code]

  1. Gaël Milin, Le roi Marc aux oreilles de cheval, volume 197 de Publications romanes et françaises, Librairie Droz, 1991, p.106 et suiv.
  2. Patrick K. Ford, The well of Nechtan and « La Gloire Lumineuse », in Myth in Indo-European Antiquity, ed. Gerald James Larson,C. Scott, University of California Press, 1974, p.67 et suiv.