Nekhekh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Nékhekh)
Aller à : navigation, rechercher
Le flagellum (nekhekh)
Néhkekh
N35
Aa1 Aa1
G43 S45
nḫḫ ou nḫȝḫȝ

Le flagellum Nekhekh, est le fléau symbolique qui de pair avec la crosse, fait partie des regalia traditionnels des pharaons. Il est à la fois un instrument agricole et un symbole de souveraineté. Il signifie la protection et la puissance féconde du roi, qui comme un pasteur avec la crosse et un agriculteur avec le fléau, est nourrisseur de son peuple[1].

Il a parfois été interprété comme étant un fouet chasse-mouches, hypothèse controversée. L'interprétation en fait remonter ses origines à la préhistoire : c'est le fléau d'Osiris, insigne d'autorité au même titre que la crosse Héqa, insigne qui signifie la domination et la puissance du roi qui, quand il est assis, croise sur sa poitrine le sceptre-Héqa et le flagellum-Nekhekh.

Il apparaît pour la première fois lors de la Ire dynastie sous le règne du roi Horus Den[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Serge Cassen, « La crosse, point d’interrogation ? », L'Anthropologie, vol. 116, no 2,‎ , p. 184 (DOI 10.1016/j.anthro.2012.03.006)
  2. J. Dunn, The Crook and Flail in Ancient Egypt, TourEgypt.net (2013).