Musée provençal des transports

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Musée des transports.
Musée provençal des transports (M.P.T.U.R)
Gare de La Barque Fuveau Bouches-du-Rhône (France).JPG
L'ancienne gare de La Barque,
Avec la Sainte-Victoire en arrière-plan.
Informations générales
Type
Associatif[1]
Ouverture
Dirigeant
Conservatoire Provençal du Patrimoine de Véhicules Anciens (CPPVA)
Site web
Bâtiment
Article dédié
Ancienne gare de La Barque-Fuveau
Localisation
Pays
Commune
Adresse
CPPVA
Gare SNCF de La Barque
13710 Fuveau
Coordonnées
Localisation sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
voir sur la carte de Provence-Alpes-Côte d'Azur
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Bouches-du-Rhône
voir sur la carte des Bouches-du-Rhône
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le musée provençal des transports urbains et régionaux ((M.P.T.U.R) est un musée français dédié aux véhicules de transport urbains et régionaux : wagons, tramways, trolleybus, locomotives, matériel minier etc.

Il est situé dans la gare ferroviaire fermée de La Barque-Fuveau, sur le territoire de la commune de Fuveau dans le département des Bouches-du-Rhône en région Provence-Alpes-Côte d'Azur. Cette gare est une ancienne gare de bifurcation des lignes de Carnoules à Gardanne et d'Aubagne à La Barque.

Description[modifier | modifier le code]

Le musée, ouvert en 1972, a été créé par Noël Mailliary († 2002).

Il a été fermé en décembre 2002, au décès de son fondateur, avant d'être rouvert en 2004 par l'association "Conservatoire provençal du patrimoine de véhicules anciens" (CPPVA).

Marc Bergman fut le premier président du conservatoire de 2004 au mois d'Avril 2016.

L'actuel président est Luc Saretto. Il a pris ses fonctions à la démission de son prédécesseur.

Le musée propose un parcours en petit train en voie de 60 cm de près de deux kilomètres de longueur, "Le petit train de Sainte-Victoire", ainsi qu'un parcours avec des trains modèles à vapeur, le troisième dimanche du mois.

Le musée entretient et restaure ses véhicules : le bus Chausson a été remis en route après 38 ans d'arrêt, une draisine à bras a été totalement restaurée en 2018-2019. En ce moment l'équipe du musée s'occupe d'un locotracteur Pétolat de 1929. Mais il reste encore beaucoup à faire. Les futurs projets sont : la remise en route du locotracteur Decauville et du locotracteur Berliet.

Le musée est ouvert les dimanches de 14 h 30 à 18 h, 17 h 30 en hiver[2]

Locotracteurs et locomotives du musée[modifier | modifier le code]

Photo

Musée

Type constructeur

Constructeur

Année Voie Puissance Poids Réseau d'origine Date d'arrivée au musée
Henschel N°1.jpg 1 Locomotive à vapeur Henschel 10 677 1911 1.435 400 cv 21 T Ste Hydraulique

Bar-le-Duc

28 mars 1973
Berliet n°2.jpg 2 Locotracteur Berliet 39 PLM 1928 1.435 100 cv 17 T SNCF Arles 29 octobre 1981
Pétolat n°3.jpg 3 Locotracteur Pétolat 1929 0.60 8 cv 1 T Carrière du Vaucluse 10 août 1982
Berry n°4.jpg 4 Locotracteur Berry Lille 3127 1956 0.525 30 cv 2.8 T Mines de Gardanne 22 juillet 1986
Decauville n°6.jpg 6 Locotracteur Decauville 917 1932 0.60 30 cv 8 T TP Chamberry 23 juillet 1985
Deutz n°7.jpg 7 Locotracteur Deutz 56 602 1956 0.60 8 cv 2.4 T Mines de Garrot

les Arcs (Var)

3 avril 1986
Deutz n°8.jpg 8 Locotracteur Deutz 56 652 1956 0.60 9 cv 2.4 T Bauxite Tholonet

(Var)

31 décembre 1986
LLD n°9.jpg 9 Locotracteur LLD 3 217 1956 0.60 15 cv 5 T Bauxite St Julien

(Var)

27 janvier 1988
Plymouth 1.jpg 10 Locotracteur Plymouth 1940 0.60 20 cv 5.5 T Mines de Lorraine 5 mai 1988
Berry Lille n°11.jpg 11 Locotracteur Berry Lille 835 1960 0.60 30 cv 5 T Bauxite St Julien

(Var)

26 mars 1992
Berry lille 12.jpg 12 Locotracteur Berry Lille 1970 0.60 27 cv 4 T Mines de l'Esterel

le Canet (06)

19 octobre 1992
Berry lille n°13.jpg 13 Locotracteur Berry Lille 836 1960 0.60 30 cv 5 T

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]