Musée Reza Abbasi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vue d'un rhyton d'or représentant une tête de cheval de l'époque sassanide, VI-VIIe siècle av. J.-C., musée Reza Abbasi

Le musée Reza Abbasi (en persan: موزه رضا عباسی ) est un musée situé à Téhéran, dans le quartier de Seyed Khandan[1]. Il doit son nom au fameux miniaturiste de l'époque safavide, Reza Abbasi[2].

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée Reza Abbasi a été officiellement inauguré en 1977 par l'impératrice Farah[3], mais il ferme en pleine période de troubles prérévolutionnaires en novembre 1978. Il rouvre un an plus tard en 1979, avec quelques transformations intérieures dans la décoration et l'agrandissement de l'espace d'exposition. Le musée ferme à nouveau en 1984 pendant une année à cause de difficultés internes. Il rouvre la cinquième fois en février 2000 après avoir été restauré. Il est aujourd'hui administré par l'Organisation du patrimoine culturel, de l'artisanat et du tourisme d'Iran[4],[5].

Collections[modifier | modifier le code]

Les collections du musée comprennent des objets provenant du deuxième millénaire av. J.-C., jusqu'au début du XXe siècle et sont disposés chronologiquement. Un grand nombre de pièces exposées sont des artefacts d'argile cuite, de métal et de pierre datant de la préhistoire, ainsi que des objets de poterie, de métal, de textile, de peinture laquée, de manuscrits et de joaillerie datant des périodes préislamique et islamique.

Bibliothèque[modifier | modifier le code]

La bibliothèque possède plus de dix mille ouvrages en persan, français, anglais et allemand à propos de l'histoire de l'art de la Perse et de l'Iran, de l'archéologie et de la peinture classique, ainsi que des œuvres conservées au musée.

Département d'édition[modifier | modifier le code]

Le département d'édition publie régulièrement des ouvrages concernant l'art et les collections iraniennes.

Cours[modifier | modifier le code]

Le musée organise des cours de dessin, de calligraphie, d'aquarelle et de peinture à l'huile.

La collection de pièces d'argent[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) [1]
  2. (en) Iranian Tours
  3. Farah Pahlavi, Mémoires, XO éditions, Paris, 2003
  4. (en) Site officiel
  5. (en) Société de la Chambre d'Iran