Mumtaz M. Kazi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mumtaz M. Kazi
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Activité
Autres informations
Religion

Mumtaz, née Maqsood Ahmed Kazi, aussi populairement connue sous le nom de Mumtaz M. Kazi est une technicienne ferroviaire indienne qui est également considérée comme la première femme indienne à conduire un train à moteur diesel[1]. En fait, elle est aussi la première femme conductrice de locomotive en Asie. En , elle reçoit la plus haute récompense pour les femmes en Inde, le prix Nari Shakti Puraskar (en français : Prix du pouvoir des femmes), des mains du président indien de l'époque, Pranab Mukherjee[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Kazi est née et a grandi à Mumbai, la capitale commerciale de l'État du Maharashtra, et est issue d'une famille musulmane orthodoxe. Elle est diplômée du lycée Seth Anandilal Rodar de Santacruz, en 1989[3]. Son père, Allarakhu Ismail Kathwala, est employé des chemins de fer indiens. Mumtaz a suivi les traces de son père et a poursuivi sa carrière en tant que conductrice de train à plein temps. Cependant, son père ne l'a pas autorisée à travailler dans le département des chemins de fer. Il lui a dit de suivre un cours de technologie de laboratoire médical, mais Mumtaz l'a ensuite convaincu de prendre cette décision[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

Après avoir obtenu son diplôme en 1989, elle postule la même année au poste de conducteur de locomotive[5]. Elle commence à conduire des trains à l'âge de 20 ans, en 1991, et est reconnue par le Limca Book of Records (en) comme la première femme asiatique conductrice de locomotive, en 1995[3],[6].

Elle pilote les trains locaux sur la première ligne ferroviaire la plus encombrée de l'Inde, la section Chhatrapati Shivaji Maharaj Terminus - Thane[7].

Elle reçoit le prix Nari Shakti Puraskar, un prix qui est décerné en Inde chaque année pour reconnaître les réalisations des femmes[8],[9]. Elle a également reçu le Railway General Manager Award, en 2015, des chemins de fer indiens.

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Elle a épousé l'ingénieur électricien Maqsood Kazi[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Note[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Divya Baliyan, « Meet Mumtaz M. Kazi, Asia’s first lady Diesel locomotive driver », Theink24,‎ (lire en ligne, consulté le 17 avril 2021).
  2. (en) « Nari Shakti Puruskar Awardees: Full List », sur le site bestcurrentaffairs.com, (consulté le 17 avril 2021).
  3. a et b (en) « Mumtaz M Kazi Asian Woman Train Driver Indian Railway Train Pilot », sur le site diarystore.com, (consulté le 17 avril 2021).
  4. (en) Neha Kulkarni, « India’s first ‘motor-woman’ lives her dream on the railway tracks », Indian Express,‎ (lire en ligne, consulté le 17 avril 2021).
  5. a et b (en) Divya Nair, « Asia's first woman to drive a diesel train is an Indian », Rediff.com,‎ (lire en ligne, consulté le 17 avril 2021).
  6. (en) « Meet the Mumbai women who drive the city’s trains », Times of India,‎ (lire en ligne, consulté le 17 avril 2021).
  7. (en) « Mumbai rains: Motorwoman Mumtaz Kazi pilots CST-Thane train », Mumbai Mirror,‎ (lire en ligne, consulté le 17 avril 2021).
  8. (en) Anjali Bisaria, « Mumtaz - Asia's First Woman Diesel Engine Driver, Gets 'Nari Shakti Puraskar' By The President », India Times,‎ (lire en ligne, consulté le 17 avril 202).
  9. (en) Richa Taneja, « Mumbai’s Mumtaz, Asia’s First Woman Diesel Engine Driver, Gets “Nari Shakti Puraskar” », NOTV,‎ (lire en ligne, consulté le 17 avril 2021).