Monastère de Beth'Abhé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le monastère de Beth'Abhé (« la maison des bois » en syriaque), situé près du Grand Zab à environ 80 km au nord-est de Mossoul, fut fondé au plus tard en 595, très probablement par Ya`qob de Lashom (Rabban Jacob)[1],[2]. Thomas de Marga en écrivit l'histoire.

Le monastère a joué un grand rôle dans l'histoire du monachisme syriaque et a été habité par d'importantes figures du christianisme oriental de l'Église de l'Orient, telles que Sahdona, Jean de Dailam, Giwargis II, Abraham II ou encore Thomas de Marga.

Références[modifier | modifier le code]