Mohammed Alrotayyan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Mohammed Alrotayyan
Mohammad al-Rotayyan.png
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
محمد الرطيانVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Muhammad Alrotayyan As-Shummari (arabe : محمد الرطيان) est un écrivain et journaliste saoudien. En 1992, il commence à publier dans la presse saoudienne et dans celle du Golfe. Il travaille pendant une courte période pour les deux magazines Fawassil (« Virgules ») et Qoutouf (« Cueillettes »). Il est qualifié d'écrivain et journaliste de masse, qui n'appartient à aucun courant en Arabie saoudite tout en gagnant la confiance d'un grand nombre de lecteurs.[réf. nécessaire]

Biographie[modifier | modifier le code]

Naissance[modifier | modifier le code]

Son nom en entier est Muhammad ben Alrotayyan ben Abbas ben Muhammad ben Sultan As-Sultan At-Toumi As-Shummari, de la tribu Shummar; né dans la ville de Rafha.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il représente l'Arabie saoudite au huitième festival du Golfe, pour la poésie et la nouvelle. Il remporte, par un vote des lecteurs, le titre du meilleur écrivain, organisé par le magazine koweïtien Al-Mukhtalaf (« Le différent »). Il écrit dans plusieurs journaux arabes, dont le journal Al-Watan, pour se consacrer finalement à son poste de chroniqueur avec un billet hebdomadaire dans le journal saoudien Al-Médina (« La ville »).

Publications[modifier | modifier le code]

  • Ce qui reste des documents de Muhammad Alwotban / Roman
  • Al Kitab (Le livre)
  • Une troisième tentative
  • Testaments
  • Dhaw..dhaa (Cha..hut), Sous presse

Lectures poétiques[modifier | modifier le code]

Il est l'invité de nombreux festivals de poésie, dont:

Notes et références[modifier | modifier le code]