Mohamed Ali Ould Sidi Bechir

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Mohamed Ali Ould Sidi Bechir est un homme politique sahraoui.

Biographie[modifier | modifier le code]

Notable régional, il désarme en 1959 les Moghazni du village de Chbikia à la frontière algéro-marocaine. Il devient député de la région d'Es-Semara, au Sahara occidental rattaché au Maroc. En octobre 1979, quelques mois après avoir été présenté à l'organisation de l'unité africaine comme un habitant du Sahara fier d'être citoyen marocain, il fuit pendant l'attaque d'Es-Semara par le Front Polisario, rejoignant la république arabe sahraouie démocratique[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Raoul Weexsteen, « La question du Sahara occidental 1978-1979 », Annuaire de l'Afrique du Nord, Éditions du CNRS, vol. 1979,‎ , p. 427 (lire en ligne)