Module de distance

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

En astronomie, on appelle module de distance la différence entre la magnitude apparente et la magnitude absolue d'un astre (toutes deux calculées dans un même domaine spectral donné). Il se note généralement avec la lettre grecque . Le module de distance est d'une certaine manière une autre unité (spécifique à l'astronomie) de mesure de la distance, comme l'année-lumière et le parsec.

Définition[modifier | modifier le code]

Par définition de la magnitude absolue, le module de distance s'écrit simplement :

que l'on écrit sous la forme :

est la distance en parsecs. Le module de distance est le plus souvent utilisé pour des objets extra-galactiques (c'est-à-dire pour des étoiles ou des galaxies en dehors de notre propre galaxie), comme le Petit et le Grand Nuage de Magellan, les galaxies du Groupe local, ou au-delà.

Exemple[modifier | modifier le code]

Par exemple, le Grand Nuage de Magellan a un module de distance égal à 18,5[1]. La galaxie d'Andromède a un module de distance de 24,4[2] et la galaxie NGC 4548 dans l'Amas de la Vierge a un module égal à 31,0[3]. Dans le cas du Grand Nuage de Magellan, cela signifie que la fameuse supernova SN 1987A, avec une magnitude maximale apparente de 2,8, a une magnitude absolue de 2,8-18,5 = -15,7, ce qui est relativement faible pour une supernova de ce type.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) D.R. Alvez, A review of the distance and structure of the Large Magellanic Cloud (2004), New Astronomy, 48, 659-665, Voir en ligne.
  2. (en) O. Ribas et al., First Determination of the Distance and Fundamental Properties of an Eclipsing Binary in the Andromeda Galaxy, (2005) ApJ, 635, L37-L40. Voir en ligne
  3. (en) J.A. Graham et al., The Hubble Space Telescope Key Project on the Extragalactic Distance Scale. XX. The Discovery of Cepheids in the Virgo Cluster Galaxy NGC 4548, (1999) ApJ, 516, 626-646. Voir en ligne.

Articles connexes[modifier | modifier le code]