Modèle OG-DG

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le modèle OG-DG (ou le modèle AD-AS)

Le modèle OG-DG (pour offre globale et demande globale) est un modèle économique. Il est parfois appelé modèle quasi-offre quasi-demande globales, modèle offre agrégée/demande agrégée[1] ou modèle AD-AS (pour Aggregate Demand et Aggregate Supply). Le modèle OG-DG décrit l'équilibre général impliquant le marché des biens et services, le marché monétaire, le marché obligataire, et le marché du travail[2]. À court terme, l'attente du prix est décidé et n'est pas sujet au remaniement[2]. Chaque période est à court terme. Le long terme définit l'état du monde où tous les marchés et l'attente des prix sont complètement ajustés[2].

La courbe de demande agrégée[modifier | modifier le code]

Figure 1: Le modèl IS–LM. Dans la figure, i est "Taux d'intérêt". Y est "Revenu réel".
Figure 2: Le modèl AD–AS. Dans la figure, P est "Niveau des prix". Y est "Revenu réel".

La courbe de demande agrégée du modèle OG-DG est définie par le modèle IS/LM (Voir Figure 1 et Figure 2). La courbe de demande agrégée trace le rapport entre le taux d'intérêt et le revenu national d'équilibre. La courbe IS du modèle IS/LM peut être interprétée, à moyen terme, comme la courbe de Demande Globale de ce modèle. Etant toujours fonction négative du taux d'intérêt réel, la pente de cette courbe, dans un repère (Y,i) est décroissante. Ainsi, cette courbe capture tous les équilibres macroéconomiques des marchés des Biens et services, ainsi que du marché monétaire.

La courbe d'offre agrégée[modifier | modifier le code]

La courbe d'offre agrégée de ce modèle est définie par le modèle Wage-Setting/Price-Setting (WS/PS) , qui établit un équilibre sur le marché du travail de par:

- le pouvoir de négociation des travailleurs (fonction positive des salaires de réserve et négative du taux de chômage ) et des prix que ceux-ci anticipent.

-Le niveau général des prix, fonction du salaire nominal.

Ainsi, on peut interpréter l'ensemble de ces équilibres comme la courbe d'Offre Globale.

Sources[modifier | modifier le code]

  • Autisme-économie, Le modèle « offre globale, demande globale »(AD-AS) : un tissu d’inepties et d’incohérences à bannir de l’enseignement, l'article discutant des difficultés du modèle et de la position de ses principaux défenseurs, lire en ligne[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pour cette dernière appellation : Agnès Bénassy-Quéré, Benoît Cœuré, Pierre Jacquet, Jean Pisani-Ferry, Politique économique, De Boeck, 3e édition, 2012
  2. a b et c (en) Thomas R. Michl, Macroeconomic Theory: A Short Course, Routledge, , p. 117
  3. « Le modèle « offre globale, demande globale »(AD-AS) : un tissu d’inepties et d’incohérences à bannir de l’enseignement », sur autisme-economie