Luzerne arborescente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Medicago arborea)
Aller à : navigation, rechercher

Medicago arborea

La luzerne arborescente (Medicago arborea) est un arbrisseau méditerranéen naturalisé sur les rivages français, où elle est fréquemment plantée pour son aspect décoratif (fleurs jaune doré à orangé) et sa floraison précoce. Elle appartient à la famille des Fabacées et, comme toutes les luzernes, possède des feuilles trifoliolées et des inflorescences en racèmes plus ou moins capituliformes. On en connaît deux sous-espèces :

  • subsp. arborea (ici représentée), la plus fréquente ;
  • subsp. citrina, à fleurs jaune citron.

Description[modifier | modifier le code]

Écologie et habitat[modifier | modifier le code]

Arbrisseau méditerranéen cultivé ou subspontané en France méridionale, surtout le long des côtes, spontané au Portugal, en Espagne et aux Îles Baléares, en Grèce, en Turquie et en ex-Yougoslavie (il semble que c'est surtout la sous-espèce citrina qui est spontanée). Cette luzerne pousse dans les lieux rocheux, notamment les falaises, on la rencontre aussi au bord des routes et auprès des murs. En France, son comportement invasif menace la flore autochtone de la garrigue et elle fait l'objet par l'ONF d'un programme de maîtrise visant, à terme, son éradication du littoral méditerranéen. Légère préférence pour le calcaire. On l'a parfois utilisée autrefois comme plante fourragère, notamment aux Baléares.

  • Floraison : de mars à juin (dès la fin de l'automne dans les pays les plus chauds).
  • Pollinisation : entomogame.
  • Dissémination : épizoochore.

Morphologie générale et végétative[modifier | modifier le code]

Arbrisseau pouvant atteindre 4 mètres, mais généralement beaucoup plus petit (1 à 2 mètres, parfois moins). Branches grisâtres. Feuillage abondant. Feuilles à stipules lancéolées, non dentées. Folioles à revers velu, ovales, s'élargissant à l'extrémité du limbe et le plus souvent légèrement dentées à cette extrémité.

Morphologie florale[modifier | modifier le code]

Inflorescences en racèmes presque sphériques à l'aisselle des feuilles, portant de 8 à 20 fleurs (4 à 8 pour la sous-espèce citrina). Calice tubulé à 5 dents. Corolle papilionacée jaune doré, légèrement orangée (10 à 15 mm). Étendard assez étroit et érigé, terminé par de petits filaments blancs, d'une longueur à peu près égale à la carène, mais plus long que les ailes. 10 étamines. Ovaire supère monocarpellé.

Fruit et graines[modifier | modifier le code]

Le fruit est une gousse glabre, sans épines, spiralée sur un ou deux tours, contenant deux ou trois graines.

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]