Matthew McCaslin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Matthew McCaslin
Matthew McCaslin.jpg
Alaska - exposée en 2012 au Portland Art Museum
Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Bachelor of Fine Arts, Parsons School of Design

Matthew McCaslin (né en 1957, Bay Shore, New York) est un artiste Américain, vivant et travaillant à New York. Son travail est rythmé entre l'exploration de la nature et son intersection avec la technologie, avec des constructions combinant des objets de la vie quotidienne ou de type électroniques. L’œuvre est agencée de manière que cela évoque bien souvent le chaos ou le désordre, mais encore le formalisme ou le minimalisme. Matthew McCaslin est aussi un mini-golfeur de renommée mondiale, de haut niveau. Il fut également classé comme numéro 1 mondial par l'US ProMiniGolf Association.

Biographie[modifier | modifier le code]

Matthew McCaslin est diplômé d'un Bachelor of Fine Arts de la Parsons School of Design de New York, obtenu en 1980. Il est connu internationalement pour ses vidéos et ses sculptures lumineuses. Il est internationalement connu pour ses vidéos et sculptures lumineuses.

Son travail est influencé par l’Installation Art, mouvement du Land Art attribué aux espaces intérieurs. Le temps est à l’utilisation des médias et de la technologie. Son vocabulaire visuel distinct, construit à partir de matériaux industriels, allie élégance et la formalité de la rugosité et de la spontanéité. McCaslin inclut régulièrement des téléviseurs, horloges, ampoules, ventilateurs, prises, et câbles pour ses sculptures. Des images, souvent de phénomènes naturels, sont présentées sur des écrans de télévision et sont ainsi parfaitement intégrées. L'utilisation de ces objets du quotidien rappelle au spectateur sa dépendance à un système d'appui technologique.

McCaslin a beaucoup exposé dans les galeries et musées à travers le monde, y compris New York[1], Los Angeles, Buenos Aires et Paris, villes américaines et internationales. Plus récemment, l'artiste a eu des expositions personnelles à Paris, Cologne, Madrid et Nuremberg. L'œuvre de Matthew McCaslin peut être visible au Musée d'art contemporain de Los Angeles, au Walker Art Center de Minneapolis, Minneapolis, Minnesota, et au musée Ludwig à Cologne, en Allemagne, parmi beaucoup d'autres[2].

Il vit actuellement à Brooklyn avec la photographe Amy Williams et son fils Lucas McCaslin.

Quelques expositions[modifier | modifier le code]

Exposé seul :

1982 : Animals, Red Bar, New York (Première exposition)
1987 : Bess Cutler Gallery, New York
1989 : Landscapes of the in between, Daniel Newburg Gallery, New York
1991 : Daniel Newburg Gallery, New York 
        Anthony Reynolds Gallery, Londres
        Galerie Jennifer Flay, Paris
1992 : Project #33, The Museum of Modern Art, New York
        Daniel Weinberg Gallery, Los Angeles
        Art and Public, Genève
        Rolf Ricke Gallery, Cologne
        Le Consortium, Dijon
1993 : Daniel Newburg Gallery, New York
        Chisenhale Gallery, Londres
        Damage Total, Postmasters Gallery, New York
1994 : Sprengel Museum, Hanovre 
        Kunstverein, Münster 
        Franz Paludetto Gallery, Turin
        Feigen, Inc., Chicago
1995 : Baumgartner Gallery, Washington
        Sima Gallery, Nuremberg
        Bloomer, Michael Klein Gallery, New York
        Galerie Rolf Ricke, Cologne
1996 : Künstlerhaus Palais Thurn und Taxis, Bregenz
        Galerie Erika & Otta Frieddrich, Berne 
        Galeria Massimo Minini, Brescia  
        Collision Created by Feigen Inc.of Boredom and Meditation, Ateliers d'Artistes de la Ville, Marseille      
        Baxter Gallery, Maine College of Art, Portland
        Currents 65, St. Louis Art Museum, St. Louis
        Harnessing Nature, Whitney Museum of American Art, New York
1997 : Real Artways, Hartford
        Baumgartner Gallery, Washington
1998 : Works - Sites, Kunstmuseum, Saint-Gall
        Orange County Museum of Art, Newport Beach
        Galerie fur Zeitgenössische Kunst, Leipzig 
        Kunstverein Freiburg im Marienbad, Freiburg im Breisgau
        Feigen Contemporary, New York
        Sandra Gering Gallery, New York
1999 : Feigen Contemporary, New York
        Galeria Javier Lopez, Madrid
        Kunstbunker, Munich 
        Shoshana Wayne Gallery, Santa Monica
2000 : Matthew McCaslin's Mixed Metaphors, curated by Saul Ostrow, Atrium Gallery, University of Connecticut, Storrs 
        C+M Gallery, Buenos Aires
        Galerie Rolf Ricke, Cologne 
        Galerie Evelyne Canus, Paris  
        Sima Gallery, Nuremberg
2001 : Sandra Gering Gallery, New York
        Shoshana Wayne Gallery, Los Angeles
        Velan Centro d'Arte Contemporanea, Turin
        Galeria Javier Lopez, Madrid
2002 : La Salle de Bains, Lyon
2003 : New Science, Galeria Javier Lopez, Madrid
2004 : Sleepwalking on the 27th Floor, Museum of Modern Art, Saint-Étienne 
        Adrift, Feigen Contemporary, New York
        Winter Light, Socrates Sculpture Park, New York 
2005 : Sandra Gering Gallery, New York
        Flying, Evelyne Canus Gallery, Bâle
2006 : Galeria Javier López, Madrid
        Sima Galerie, Nuremberg
2007 : Multiples, Galerie de Multiples, Paris
        Electric Painting, Galerie Schmidt MacZollek, Cologne
2008 : Chance Discovery, Brandstrom Galleri, Stockholm 
        The World is Turning, Fred, Londres
2009 : Crossroads, Gering & López, New York
2011 : Galerie Triple V, Dijon 

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Holland Cotter, « Art in Review », The New York Times, (consulté le )
  2. « Artfacts.net: Matthew McCaslin » (consulté le )