Martin Koopman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Koopman.

Martin Koopman
Image illustrative de l’article Martin Koopman
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Aruba Aruba (sélectionneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : Pays-Bas Néerlandais
Naissance (63 ans)
Lieu Wezep (Pays-Bas)
Période pro. 1976 - 1991
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours amateur
Saisons Club
??Drapeau : Pays-Bas Rohda Raalte (en)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1976-1982Drapeau : Pays-Bas Go Ahead Eagles 152 (10)
1982-1989Drapeau : Pays-Bas FC Twente 176 (36)
1989-1991Drapeau : Pays-Bas SC Cambuur 0200 (4)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1989-1994Drapeau : Pays-Bas SC Cambuur (entraîneur-adjoint)
1994-1996Drapeau : Pays-Bas Go Ahead Eagles (entraîneur-adjoint)
1997-1999Drapeau : Pays-Bas FC Groningue (entraîneur-adjoint)
1998-2000Drapeau : Pays-Bas FC Den Bosch
2000-2002Drapeau : Pays-Bas BV Veendam
2002Drapeau : République démocratique du Congo AS Vita Club
2002-2004Drapeau : Arabie saoudite Arabie saoudite (sélectionneur-adjoint)
2005-2006Drapeau : République populaire de Chine Guangzhou R&F FC
2006-2009Drapeau : Pays-Bas Roda JC (entraîneur-adjoint)
2008-2009Drapeau : Pays-Bas Roda JC (intérim)
2010Drapeau : Grèce AO Kavala (entraîneur-adjoint)
2010Drapeau : Pays-Bas Sparta Rotterdam (entraîneur-adjoint)
2012Drapeau : Oman Al Nasr Salalah
2014-2015Drapeau : Pays-Bas RKC Waalwijk
2017-Drapeau : Aruba Aruba1v, 1n, 2d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 24 mars 2019

Martin Koopman est un footballeur néerlandais devenu entraîneur, né le 5 juin 1956 à Wezep[1], village de la Gueldre (Pays-Bas).

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière de joueur[modifier | modifier le code]

Martin Koopman s'essaie d'abord chez les amateurs du Rohda Raalte, sans pouvoir intégrer l'équipe première. En 1975, il obtient un contrat avec le club professionnel de Go Ahead Eagles et y fait ses débuts le contre le SC Telstar (victoire 0-1), en remplaçant Bert Strijdveen à la 46e minute.

En 1982, Koopman part au FC Twente où il devient capitaine. Lors de ses sept saisons passées au sein du club d'Enschede, il y côtoie des joueurs tels que Fred Rutten, Martien Vreijsen ou le Danois Jan Sørensen[2]. Avec le FC Twente, il inscrit neuf buts en championnat lors de la saison 1985-1986, ce qui constitue sa meilleure performance[3].

En 1989, il rejoint le SC Cambuur où il met fin à sa carrière de footballeur, à l'âge de 35 ans, après une dernière rencontre jouée le face au VVV Venlo (0-0).

Le bilan de sa carrière s'élève à 314 matchs disputés en Eredivisie, pour un total de 40 buts marqués[4].

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Martin Koopman exerce surtout sa carrière d'entraîneur comme adjoint tant aux Pays-Bas (SC Cambuur, Go Ahead Eagles, FC Groningue, Roda JC, Sparta Rotterdam) qu'à l'étranger (Arabie saoudite sous les ordres de Gerard van der Lem et AO Kavala).

Il réussit tout de même à diriger quelques clubs de son pays (FC Den Bosch, BV Veendam) avant de s'expatrier en 2002 en République démocratique du Congo (AS Vita Club) puis en 2005-2006 en Chine (Guangzhou R&F FC) et enfin en 2012 à Oman (Al Nasr Salalah)[1].

Revenu aux Pays-Bas, il prend les rênes du RKC Waalwijk lors de la saison 2014-2015. En janvier 2017, il est nommé à la tête de l'équipe nationale d'Aruba[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (nl) « Wie weet waar Martin Koopman is? », sur www.sallandvoetbal.nl, (consulté le 1er août 2018).
  2. (nl) Mikos Gouka, « Wat Twente overkomt, lijkt zo op 1983 », sur www.ad.nl, (consulté le 1er août 2018).
  3. Martin Koopman » Matches pour le club » Eredivisie, sur mondedufoot.fr
  4. « Fiche de Martin Koopman », sur mondedufoot.fr
  5. (nl) « Martin Koopman bondscoach en technisch directeur Aruba », sur www.sallandvoetbal.nl, (consulté le 31 juillet 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]